Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 11:00

Son of Dracula

Titre français :Le Fils de Dracula


Son_of_Dracula_1943.jpg
USA : 1943
Noir et Blanc , durée approx. : 80 minutes 

Réal : Robert Siodmak

Scénario : Curt Siodmak , Eric Taylor

Avec : Lon Chaney Jr (Alucard/Dracula) , Robert Paige (Frank Stanley) , Louise Allbritton (Katherine Caldwell) , Evelyn Ankers (Claire Caldwell) , Frank Craven (Docteur Brewster) , J.Edward Bromberg (Pr. Lazlo) , Samuel S. Hinds (Juge Simmons) , Pat Moriarty (Shérif)

 

Pitch : Katherine (appelée aussi Kay)  Caldwell , jeune héritière d'une plantation dans les marais du sud des Etats-Unis , Dark Oaks , est férue d'occultisme. Elle invite dans sa demeure le comte Alucard , mystérieux personnage venue de sa Hongrie ...Frank Stanley , le fiancé de Katherine , voit d'un mauvais oeil l'arrivée de celui-ci . Quant au docteur Brewster , il s'aperçoit fortuitement qu'en inversant les lettres du nom du comte , on obtient Dracula , il décide alors d'enquêter sur lui , le but de sa visite ainsi que la nature de ses relations avec Kay...

Avis : Pourvu d'un scénario original et plus élaboré que les très traditionnelles et ultra-classiques chasses aux vampires qu'on croise trop souvent dans les films , ce Son of Dracula est très plaisant à suivre ... de rebondissements en évènements inattendus , il surprend le spectateur par l'inventivité de l'histoire . Alucard/Dracula souhaite s'implanter sur le jeune territoire Américain qu'il suppose regorger de sang frais , Katherine a elle des objectifs plus mystérieux dans un premier temps mais n'hésite pas à prendre bien des risques pour les atteindre ! chacun des deux souhaite utiliser l'autre pour son propre profit et les autres protagonistes se retrouvent de fait entraînés dans une histoire dont ils auront du mal à sortir indemnes !  Les effets spéciaux sont très bons pour l'époque , Alucard se métamorphose sous nos yeux en chauve-souris mais on ne le voit mordre que rarement et seulement quand il est sous cette forme , certaines scènes baignent dans une ambiance fantastique très réussie (comme les apparitions sous forme de brume de Kathy dans la cellule de Frank ou lorsque Frank utilise son arme à feu contre le comte ) . Son principal défaut tient peut-être à son âge qui offre un décalage certain avec le monde des films du 21ème siècle , bien sûr !

Lieux,ambiance : La vaste propriété familiale Dark Oaks , en Louisiane , contient l'essentiel des scènes . Mais on passe également par le poste de police ou les excellents marais de la propriété également . Pas d'ambiance gothique classique mais une atmosphère contemporaine de l'époque du film.
Personnages,acteurs : Lon Chaney campe un Dracula austère , distant , presque un peu effacé et ...dépourvu de canines pointues ! mais il le fait de belle manière . La jolie Katherine ne sera pas une simple victime ordinaire pour le vampire , elle aussi tentera d'exploiter au mieux de ses propres souhaits et intérêts sa rencontre avec Alucard . Son fiancé , Frank , va être confronté à des évènements très éprouvants pour lui et il sera placé devant des choix cruels . Tous les personnages de ce film sont convaincants et mêlés d'une manière ou d'une autre à un scénario malin et original 

 

 

Bande-annonce video du film : SON OF DRACULA (1943)

 

 

Kay (Louise Allbritton) à droite , passionnée d'occultisme/Son_of_Dracula-1943_001.jpg

 

Kay accueille Alucard pour un pacte inattendu/Son_of_Dracula-1943_004.jpg

 

Lon Chaney Junior incarne Alucard/Dracula dans ce film/Son_of_Dracula-1943_005.jpg

 

Frank pourchassé par Alucard transformé en chauve-souris/Son_of_Dracula-1943_006.jpg

 

Frank reçoit une fantômatique Kay dans sa cellule/Son_of_Dracula-1943_007.jpg

 

Apparition vampirique sous une forme de brume/Son_of_Dracula-1943_008.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Son_of_Dracula-1943_010.jpg

 

Frank découvre Kay , mais est-elle vraiment morte ?/Son_of_Dracula-1943_011.jpg

Images du film : Son of Dracula de Robert Siodmak


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 13:06

The Devil Bat
 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Affiches/The_Devil_Bat_1940.jpg
USA : 1940
Noir et Blanc , durée approx.:70 minutes

Réal : Jean Yarborough

Scénario : John T. Neville (histoire originale de George Bricker)

Avec : Bela Lugosi (Docteur Paul Carruthers) , Suzanne Kaaren (Mary Heath) , Dave O'Brien (Johnny Layton) , Guy Usher (Henry Morton) , Yolande Donlan (Maxine) , Donald Kerr (Mc Guire) , Edmund Mortimer (Martin Heath) , Gene O'Donnell (Don Morton) , Alan Baldwin (Tommy Heath).
 

Pitch : Le docteur Carruthers est le docteur bien-aimé de la ville de Heathville , il est aussi employé d'une entreprise de cosmétique pour laquelle il élabore de nouveaux parfums ...mais il est aussi plein de rancoeurs inassouvies à l'encontre de ses employeurs . Dans le secret de son laboratoire , il met ses talents de chimiste à la transformation de chauves-souris en monstres sanguinaires géants pour se venger des membres de l'entreprise ...deux journalistes attirés par les infirmations relatant des meurtres commis par un monstre volant attaquant de nuit arrivent bientôt pour mener leur enquête...

Avis : Ce film est bien plus un polar teinté de fantastique qu'un film réellement fantastique ou d'horreur . En effet , seule la taille surdimensionnée des chauves-souris est un élément extraordinaire , aucune autre capacité fabuleuse n'anime ces créatures volantes : elles ne se changent pas en brume , ne traversent pas les murs (ni même ne cassent de vitres) , n'ont aucune canine pointue et ne possèdent finalement aucune des autres particularités qu'on prête généralement aux vampires , si ce n'est qu'elles mordent au cou et que leur "maître" est incarné ici par Bela Lugosi , l'inoubliable comte Dracula du film des studios Universal en 1931 .

On est devant une bien plus classique histoire de savant fou qui utilise ses capacités scientifiques afin de se venger d'une situation qu'il n'accepte pas et qu'il ressasse jusqu'à s'en rendre meurtrier . Le scénario n'offre que peu d'occasions de s'étonner , déroulant de manière très prévisible (la fin qu'on voit venir facilement)  et linéaire les différents soubresauts de l'histoire  pour un film finalement assez décevant . Les chauves-souris géantes de The Bat n'atteindront pas la gloire que différentes créatures de cinéma de l'époque connaitront et qui , elles , sont entrées au panthéon des monstres de l'imaginaire humain ! citons par exemple : King Kong , Frankenstein ou encore le Loup-Garou ou la Momie ....

Lieux,ambiance : Les lieux sont très ordinaires , le seul élément fantastique étant assuré par l'obscur laboratoire du docteur dans lequel il s'emploie à créer d'immenses chauves-souris et qui rappelle un peu celui du Docteur Frankenstein avec une fascination première pour l'électricité !
Personnages,acteurs : Bela Lugosi n'est ici pas un vampire mais en est finalement un peu proche par ce rôle de professeur fou qui concocte un parfum qui attire les chauves-souris sur leurs proies . Il conserve tout son potentiel d'ironie grinçante , en particulier quand il salue d'un triste 'goodbye' l'individu à qui il vient d'offrir son "parfum" , un bel humour glacial ! Les journalistes , farfelus mais malins sont les autres principaux personnages de ce récit policier.

 

 

Les 6 premières minutes du film : THE DEVIL BAT

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/The_Devil_Bat_001.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/The_Devil_Bat_002.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/The_Devil_Bat_003.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/The_Devil_Bat_005.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/The_Devil_Bat_006.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/The_Devil_Bat_007.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/The_Devil_Bat_008.jpgImages du film THE DEVIL BAT


 

Voir la liste des autres films de vampires développés dans ce blog


Repost 0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 18:49

Nosferatu , Eine Symphony des Grauens

Autres titres connus : Nosferatu , le Vampire (FR) -

Nosferatu , a Symphony of Terror  - Nosferatu , a Symphony of Horror

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Affiches/Nosferatu1922.gif
Allemagne : 1922
Première adaptation filmée du roman 'Dracula' . Film d'horreur muet , en noir et blanc

Réal : F.W Murnau

Scénario : Henrik Gaalen

Avec : Max Shreck (comte Orlock) , Gustav Von Wangenheim (Hutter) , Greta Schröder (Ellen Hutter) , Alexander Granach (Knock) , Georg H.Schnell (Westenra , ami de Hutter) , Ruth Landshoff (femme de Westenra) , John Gottowt (Butwer)
 

Pitch : Hutter , jeune homme enthousiaste , est envoyé dans les Carpathes par Knock , marchand de biens ,  pour conclure une vente immobilière auprès du comte Orlock . Celui-ci souhaite acquérir une propriété dans leur ville de Wisburg (Wismar en français , parfois traduite en Brême). Hutter embrasse sa femme Ellen et part en Transylvanie où , sitôt arrivé , il est mis en garde par les villageois locaux sur la nature maléfique du comte Orlock.. Il se rend néanmoins dans le château isolé de celui-ci...

Avis : Ce film est une légende des films de vampires . D'abord il est la première adaptation du célèbre roman Dracula de Bram Stoker dans l'histoire du cinéma ! Henrik Gaalen réécrivit en fait le scénario afin d'éloigner un peu ce Nosferatu de l'oeuvre originale de Stoker , étant donné que la production n'en avait pas acquis les droits légaux . Il l'a fait magnifiquement puisqu'il a ajouté des éléments qui ne figurent pas dans Dracula comme la peste qui envahit la ville de Wismar à l'arrivée du comte , une idée qui insuffle encore plus de noirceur à l'histoire ! Il n'est également possible de détruire le démon que par la grâce d'une jeune femme qui offrirait son sang au comte , lui faisant ainsi oublier l'heure du chant du coq , ce qui le condamnerait à périr sous les rayons du soleil naissant. Cette idée renforce le sentiment de grande puissance néfaste du comte puisqu'il ne craint finalement que bien peu de choses !(pas de croix , pas d'eau bénite non plus dans Nosferatu) . Par cette réécriture le comte Dracula est ici Orlock , Mina devient Ellen et Harker (Jonathan)  Hutter . On reconnait aussi les personnages de Renfield dans Knock et de VanHelsing dans Butwer (mais il n'a quasiment aucune importance dans Nosferatu). Ce nouveau scénario ne s'éloignera pas assez de Dracula pour échapper à la condamnation à la destruction de toutes les copies de ce film par la justice , ce n'est donc que par miracle que quelques copies furent sauvées.

Nosferatu reste un des plus terrifiants films de vampire qui soit , malgré son âge , ou peut-être grâce à lui car l'atmosphère irréelle dans laquelle chacune des scènes baigne donne la sensation de voir d'authentiques fantômes à l'écran ! et les incroyables compositions des différents acteurs confèrent une envergure rare à leurs personnages . Les décors naturels dans lesquels évoluent les acteurs sont si anciens qu'ils pourraient très bien représenter , à nos yeux de citoyens du XXIèmes siècle , des villages des années 1830 dans lesquelles l'action du film se situe , l'ambiance est parfaite . En outre , Murnau donne une force incroyable à chacun de ses plans , les ombres et lumières , les effets spéciaux incroyablement inventifs pour une époque où les films n'étaient même pas encore parlants  et qui renforce la terreur qu'inspire le comte sont des réussites complètes . Considéré par tous les spécialistes comme un chef d'oeuvre du cinéma expressionniste Allemand des années 1920 , Nosferatu doit être dans la vidéothèque de tout amateur de vampires. Le vampire n'est pas ici un être torturé psychologiquement par ses états d'âme ou sa condition , il est tout simplement le mal , il se nourrit sans aucun scrupule , restant de longues minutes avec ses dents plantées dans le cou de ses proies , buvant longuement leur sang . Tout ceci en fait un personnage très éloigné de la condition humaine , le rendant bien plus effrayant que bien des vampires qui croulent sous des tonnes d'éffets spéciaux dans des films plus contemporains .

Enfin , petite précision technique , Nosferatu fut tourné en 18 images par seconde , avant que le standard ne s'impose à 24 ou 25 images par seconde (toujours en vigueur en Europe) , et sa durée initiale était bien d'environ 90 minutes , ce n'est que la trascription dans les formats actuels qui accélère le défilement et fait tomber sa durée à environ 60 minutes . Une entreprise de Bologne restaura récemment ce chef d'oeuvre en lui redonnant sa durée initiale et en teintant les scènes , bleutées pour les scènes de nuit et différents jaunes/orangés pour d'autres moments (journée en extérieur ou intérieurs , fin d'après-midi , etc ...).

Lieux,ambiance : De petits villages typiques de l'Europe des années 1920 (ce qui est déjà en soi un important dépaysement pour n'importe quel spectateur actuel) au château lugubre du comte en passant par le bateau qu'utilise le comte pour se rendre à Wismar , chaque lieu est une réussite et apporte une image magnifique à Nosferatu . Le film a été tourné au château Orava en Slovaquie et dans différentes régions allemandes et slovaques.
Personnages,acteurs : Max Schrek est , sans doute , le Dracula de cinéma le plus ressemblant avec la description qu'en a faite Stoker dans son roman ! il est absolument terrifiant dans ce film et propre à envahir les cauchemars des spectateurs avec sa maigreur cintrée dans une redingote noire , ses yeux fouineurs et méchants , ses grandes mains griffues , ses apparitions saccadées et étranges et aussi son absence totale de sentiments (ici par exemple il ne tombe nullement amoureux de Mina , il ne se fascine que par ... son cou !) qui en font une représentation parfaite du mal ! Knock et Hutter sont également impressionnants , seule Ellen a un personnage un peu en retrait à l'image quoiqu'essentiel dans le déroulement de l'histoire . Ces personnages sont les plus importants , tous les autres passent nettement au second plan , dans le scénario comme dans la durée totale pendant laquelle on les voit à l'écran.

 

 

 

 

Un cocher bien mystérieux mène Hutter au château...

 

Hutter fait la connaissance du comte Orlock...

 

Apparition spectrale de Nosferatu dans la nuit du château...

 

Les cauchemars d'Hutter chez le Comte Orlock

 

Hutter fait la découverte de la crypte ou repose Orlock pendant la journée

 

Sur le bateau qui mène le comte à sa nouvelle propriété ...

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Nosferatu1922-013.jpg

 

Greta Schröder qui joue Ellen Hutter est la première Mina Harker de l'histoire du cinéma

 

Orlock observe ....

 

Le comte Orlock habite une ruine ...loin de l'image habituelle de l'abbaye de Carfax !

 

Le comte Orlock , premier Dracula cinématographique , incarné par Max Shreck

Images du film NOSFERATU (1922)

Voir la liste des autres films de vampires développés dans ce blog


Repost 0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 12:38

Dracula
 

affiche du film DRACULA de Tod Browning

USA : 1931
Universal Studios , première adaptation en film parlant des aventures du comte Dracula

Réal : Tod Browning
Avec : Bela Lugosi (comte Dracula) ,  Helen Chandler (Mina Harker) , David Manners (John Harker) , Dwight Frye (Renfield) , Edward Van Sloan (Pr. Van Helsing) , Herbert Bunston (Jack Seward) , Frances Dade (Lucy Weston) , Joan Standong (Briggs) , Charles Gerrard (Martin)
 

Pitch : Le comte Dracula , noble de Transylvanie , une région reculée et mystérieuse de l'Europe , acquiert une propriété en Angleterre par l'entremise de Renfield , mandaté au château du comte pour réaliser l'opération . Lorsqu'il arrive en Angleterre , le comte s'avère assez vite être un grand danger ...

Avis : Ce film est un évènement à plus d'un titre ! c'est d'abord la toute première adaptation au cinéma parlant du célèbre roman de Bram Stoker , c'est aussi la seule adaptation dont les droits furent légalement acquis auprès des ayants-droits du roman , contrairement à Nosferatu de Murnau , par exemple. C'est aussi le premier film d'épouvante (comme on disait alors) des studios Universal , il ouvrit la voie à beaucoup d'autres ! Enfin , il est toujours , de nos jours , un des meilleurs films de vampires qui soient . L'adaptation de l'histoire est assez libre et ne suit pas vraiment le cours du roman , ainsi Arthur Holmwood ou Quincey Morris ne sont carrément pas de la partie et les histoires divergent sur plusieurs points comme l'importance vraiment relative du personnage de Jonathan Harker qui est ici  supplanté par celui de Renfield , l'interprétation magistrale de l'assistant fou de Dracula par Dwight Frye y est pour beaucoup aussi ! Enfin , l'incroyable composition du personnage de  Dracula lui-même par Bela Lugosi installera définitivement le personnage maléfique du comte dans l'inconscient populaire , même si la gestuelle ou les mimiques peuvent maintenant paraître désuètes , l'acteur Hongrois mettra tant de mystère dans son personnage qu'il en installera les codes comportementaux pour longtemps !

Lieux,ambiance : De grandioses scènes attendent les spectateurs si l'on songe à l'époque où le film a été tourné ! le château de dracula est impressionnant à l'intérieur comme à l'extérieur , les décors et les ambiances sont très soignées , de la brume nimbre souvent les apparitions du menaçant comte ...et les silences sont aussi utilisés pour créer l'atmosphère particulière de ce film. Ultime précision technique : l'homme qui tenait la caméra pour le tournage de ce Dracula était le même qui tenait celle du tournage de Nosferatu, 9 ans plus tôt . Il s'agit de Karl Freund , un des premiers techniciens à utiliser le travelling , utile pour plonger les spectateurs dans des scènes à leur faire faire des cauchemars (à l'époque , bien sûr) !
Personnages,acteurs : Bela Lugosi est entré dans la légende en composant ce Dracula qu'il habitait littéralement au point que la rumeur lui prêtait l'habitude de dormir dans un cercueil , chez lui , enroulé dans sa cape du personnage du vampire !  Mina , Lucy , Harker , Renfield et , bien sûr , Van Helsing complètent les personnages principaux de cette adaptation resserrée de Dracula , encore largement influencée par le Théâtre qui était encore le spectacle de référence à l'époque puisque cette version est une adaptation de la pièce de théâtre jouée à Broadway et non du roman.

 

 

Bande-annonce video du film : DRACULA (1931)

 

 

L'incroyable décor de la Transylvanie !

Spectaculaire arrivée au château de Dracula

Première apparition du comte , dans sa crypte

Une des fiancées de Dracula sort de son cercueil

Les fiancées de Dracula , appatées par le goût du sang...

Dracula souhaite la bienvenue en son château

Sitôt arrivé à Londres , Dracula fait ses premières victimes...

Inoubliable Dracula par Bela Lugosi

Dracula dans la chambre de Lucy

Van Helsing observe Renfield (Dwight Frye)

Dracula s'invite chez Mina

Mina (Helen Chandler) deviendra-t-elle une vampire ?

Le comte Dracula (Bela Lugosi) , martial et directif !

Dracula et Mina au château

Van Helsing et Jack dans la crypte de Dracula
Images du film DRACULA (de 1931)


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 16:59

Dracula's Daughter

titre français : La Fille de Dracula


trois affiches du film DRACULA'S DAUGHTER/Affiches/Draculas_Daughter_1936.gif
USA : 1936
Universal Studios , suite officieuse du Dracula sorti en 1931 

Réal : Lambert Hillyer
Avec : Gloria Holden (Comtesse Marya Zaleska) , Otto Kruger (Jeffrey Garth) , Marguerite Churchill (Janet) , Edward Van Sloan (Pr. Van Helsing) , Gilbert Emery (Basil Humphrey) , Irving Pichel (Sandor) , Halliwell Hobbs (Hawkins) , Billy Bevan (Albert) , Nan Gray (Lili) , Hedda Hopper (Lady Hammond) , Claude Allister (Sir Aubrey) , Edgard Norton (Hobbs)
 

Pitch : Dracula's Daughter est une suite imaginée au célèbre premier Dracula officiel cinématographique de l'histoire , celui de Tod Browning en 1931 , déjà produit par les studios Universal . L'action commence donc où s'achève Dracula , dans la crypte où Van Helsing vient de tuer Dracula et Renfield . Il est placé en état d'arrestation par deux policiers qui ramènent également les corps des deux victimes au commissariat . Le soir même , une étrange jeune femme voilée se présente au commissariat et demande à voir la dépouille du comte... 

Avis : Ce film fut un petit évènement car c'est le premier de l'histoire qui met en vedette une femme vampire ! bien sûr , il n'est pas question ici de voir couler le sang ni même d'apercevoir les canines de la comtesse hongroise Marya Zaleska qui , bien qu'impitoyable , utilise principalement l'hypnose à l'aide de sa bague pour soumettre ses victimes avant de s'en repaître dans la discrétion ! Nous en sommes encore aux débuts du cinéma parlant et toute l'histoire ne repose principalement que sur les jeux d'acteurs et quelques décors pour créer l'atmosphère idoine ; on sent l'influence du théâtre encore très présente . Dracula's Daughter (qui n'a rien à voir avec La Fille de Dracula tourné en 1972 par Jess Franco) est un peu daté mais c'est un film de qualité , pas tant par son scénario où il est question d'une vampire , fille de Dracula , qui souhaiterait être débarrassée de sa malédiction en se faisant aider d'un médecin qualifié que par son ambiance délicieusement rétro et le jeu soigné de la troupe d'acteurs . Pour la petite histoire , ce film est également historique car c'est le premier tourné à partir du fameux personnage du Comte Dracula et qui ne demanda aucune autorisation pour le faire puisque les studios Universal s'aperçurent que le copyright détenu par les ayants-droits de Bram Stoker ne s'appliquait qu'au Royaume-Uni !

Lieux,ambiance : Londres et la Transylvanie sont bien représentés , les décors et les costumes sont soignés , du travail irréprochable
Personnages,acteurs : Gloria Holden est une épatante comtesse , elle est fascinante et on peut tout à fait l'imaginer vampire ! Van Helsing est un petit homme sans guère de relief et il est le seul lien entre le Dracula de 1931 et cette suite puisque joué par le même acteur . Mais ce n'est pas lui qui occupe un rôle principal dans cette histoire , ce rôle revient au docteur Garth (Otto Kruger) qui se trouve embarqué , ainsi que son assistante , dans une histoire qui va lui donner du fil à retordre ! L'étrange Sandor (on a du mal à saisir les motivations réelles de ce personnage !) et Janet l'assistante du médecin complètent les personnages centraux de l'histoire contée dans Dracula's Daughter

 

 

Bande-annonce video du film : DRACULA'S DAUGHTER (1936)

 

 

L'étrange visiteuse du commissariat....

Sandor (Irving Pichel) , complice des chasses nocturnes de la comtesse Zaleska (Gloria Holden)

Venue pour poser en échange d'un peu d'argent , Lili comprend être tombé dans un piège...

L'heure de l'éveil de la comtesse...

Le château Transylvanien de la comtesse Zaleska

Un pistolet sera-t-il utile contre la comtesse ?

Le docteur Garth (Otto Kruger) au chevet de Janet (Marguerite Churchill)
Images du film DRACULA'S DAUGHTER


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 13:51

Vampyr
Vampyr ou l'Etrange Aventure de David Gray (titre français) .
 
Autres titres connus : Adventures of David Gray , Castle of Doom , Not Again The Flesh , The Strange Adventure of David Gray
 


Jacquette DVD du film VAMPYR de Carl Theodor Dreyer

Allemagne/France : 1932

Film parlant , noir et blanc

Réal : Carl Theodor Dreyer
Avec : Julian West (Allan Gray) , Rena Mandel (Gisèle) , Sybille Schmitz (Léone) , Jan Hieronimko (Le docteur du village) , Henriette Gérard (Marguerite Chopin) , Jane Mora (L'infirmière) , Maurice Schutz (Le seigneur du manoir) 
 

Pitch : Le hameau de Courtempierre , qui fut le théâtre plus d'une vingtaine d'années auparavant de faits de vampirisme attribués à une vieille femme , Marguerite Chopin , connait à nouveau des phénomènes étranges ...Y arrive alors un visiteur , Allan Gray(ou David Gray selon les versions) , qui va rencontrer un curieux vieil homme qui va lui demander son aide....

Avis : Inspiré de deux nouvelles tirées du recueil « In A Glass Darkly » de Joseph Sheridan Le Fanu . Ce Vampyr fut un des premiers films parlants , il baigne dans une ambiance mi-surréaliste mi-expressionniste , parcouru de scènes comme sorties d'un rêve , avec des ombres renversées , des personnages qui se dédoublent et des dialogues tout de même fort rares . Le scénario est plutôt classique mais il devait l'être beaucoup moins lors de la sortie de ce film , en 1932 ! Il faut admettre que ce film peut dérouter le spectateur du 21ème siècle qui risque de trouver un peu soporifique cette ambiance de femmes faibles et de héros au look de bourlingueur colonial ainsi que les images oniriques dans lesquelles ils évoluent. A réserver aux collectionneurs et aux fans de ciné-club donc !

Lieux,ambiance : Très difficile de décrire l'ambiance à travers la médiocrité des images de l'époque , on devine quand même que le réalisateur à su créer un monde onirique réussi et , disons le , des effets spéciaux surprenants malgré des moyens qu'on imagine volontiers misérables !
Personnages,acteurs : Les femmes sont comme statufiées par les évènements contraires , le héros semble bien sage et peu tenté par les actions d'éclats , mais aucun d'entre eux n'est aidé par la rareté des scènes parlées . Les allures et les poses affectés par les héros sont parfois vraiment étonnantes , plus de 90 ans après !

 

 

Extrait video du film : VAMPYR de Carl Theodor Dreyer

 

 

une gravure macabre accueille Allan Gray...

Un livre qui va révéler ses mystères...

Jeux d'ombres tourmentés , effets spéciaux d'époque...

Marguerite Chopin est de retour !!

Allan Gray dans un dédoublement de situations..
Images du film VAMPYR

 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0

Présentation

  • : Minuit Sang - la passion des Vampires
  • Minuit Sang - la passion des Vampires
  • : Un blog consacré aux vampires . Les vampires au cinéma , dans la littérature , dans les arts graphiques de toutes sortes ...Chaque facette de la riche histoire des vampires est abordée ici
  • Contact

Bienvenue

Minuit Sang éclaire votre lanterne....

Recherche

Liste de films de vampires

Liste de films de vampires du blog Minuit Sang

(videos,images,commentaires,etc...)

Traductions

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez lire cet article :

 
English  deutsch  español  Italiano  Português

Compteurs

free counters

**********************
 
collections
collections
***********************