Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 21:49

Les Deux Orphelines Vampires

Titre anglophone : Two Orphans Vampires


Une affiche du film LES DEUX ORPHELINES VAMPIRES 

 

France : 1995
Adapté d'un roman de Jean Rollin lui-même

Réalisation : Jean Rollin

Scénario : Jean Rollin

Avec : Isabelle Teboul (Henriette) , Alexandra Pic (Louise) , Bernard Charnacé (Docteur Dennery) , Anne Duguël (la Mère supérieure) , Natalie Perrey (Soeur Marthe) , Nathalie Karsenti (La Louve) , Véronique Djaouti (La Dame de la Nuit , femme chauve-souris) , Tina Aumont (la Goule) , Annissa Berkani-Rohmer (Nicole)

 

Pitch : Henriette et Louise sont deux jeunes femmes qui vivent dans un orphelinat sous la garde de religieuses . Elles sont vampires mais inoffensives car aveugles durant le jour ; elles retrouvent toutes leurs capacités sensorielles en même temps que l'appétit du sang et des canines pointues , quand vient la nuit...

Un médecin finit par les adopter , c'est alors que commence un nouvel espace de liberté pour les deux jeunes femmes...  

Avis : Un film de Jean Rollin basé sur un roman de Jean Rollin , on nage indéniablement dans tous les thèmes favoris de ce réalisateur à part dans cette histoire sombre ! On retrouve les bien connues religieuses (vues par exemple dans La Fiancée de Dracula , du même auteur) et une galerie de personnages étranges sortis d'un imaginaire inspiré  ou , bien évidemment , les femmes vampires !

Le scénario n'est pas bien épais et n'offre pas des multitudes de possibilités , il s'agit plutôt de la contemplation de l'errance des deux jeunes filles dans leur parcours fantaisiste et parfois même un peu surréaliste . Alors qu'elles sont considérées par leur entourage comme étant si innocentes , gentilles (la bonne soeur s'adressant au bon docteur qui va adopter les deux orphelines) , les deux jeunes orphelines vampires montrent , quand la nuit est tombée , de tout autres aspects de leur diabolique personnalité ! Comme dans tous les films de Jean Rollin , il y a de bien insolites rencontres pendant les escapades de Louise et Henriette , d'autres personnages imaginaires au destin souvent très sombre qu'elles croisent au hasard de leurs cheminements ... Il en résulte une atmosphère macabre et poétique , presque hors du temps , qui donne un spectacle très peu conventionnel , même pour une histoire de femmes vampires , et même si celles-ci sont assez fidèles au mythe dans leurs attitudes , exceptés le soleil qui ne les brûle pas le moins du monde ( mais au moins il ne reste pas sans effets sur elles puisqu'il les rend aveugles)  et leur force physique qui n'est pas supérieure à celle des vivants . Elles prétendent même être âgées de plusieurs centaines d'années et être revenues parmi les vivants après chacune des morts violentes qu'elles ont eu a subir...

Lieux,ambiance : Habitué à nous montrer des nuits très sombres et profondes dans ses films , Jean Rollin , afin de suggérer plus facilement la vision nocturne bleutée des deux orphelines , s'adonne ici plus largement à des nuits américaines (images tournées en plein jour mais très sous-exposées à la lumière) . Les scènes parcourues par les sombres héroïnes sont isolées et souvent lugubres , à l'exemple de la gare de triage , lieu de prédilection de l'étrange Louve ou du cimetière Parisien habité par la Dame de la Nuit . Et pas plus la demeure du docteur que l'orphelinat des Glycines n'échappent à cette sinistre ambiance !
Personnages,acteurs : Pas beaucoup de monde à la distribution de ce film qui privilégie nettement les deux orphelines , tous les autres protagonistes n'étant que les rencontres que font celles-ci . Brigitte Lahaie , habituée à apparaître dans les films de Mr Rollin , joue ici brièvement et finit sous les crocs des deux orphelines ! Celles-ci jouent un jeu un peu trop théâtral et Henriette manque un peu d'ardeur lorsqu'elle mord une victime mais elles sont quand même convaincantes , passant de l'angélisme diurne à la fureur nocturne sans transition avec un égal bonheur apparent sur leurs jeunes visages !


 

 

Henriette et Louise partent en escapade nocturne.../Les_Deux_Orphelines_Vampires_003.jpg

Henriette et Louise en escapade nocturne

 

Henriette (Isabelle Teboul) et Louise (Alexandra Pic) / Les_Deux_Orphelines_Vampires_004.jpg

Henriette (Isabelle Teboul) et Louise (Alexandra Pic) dans un cimetière

 

Les crocs pointus de Louise la vampire / Les_Deux_Orphelines_Vampires_005.jpg

Les canines de vampire de Louise avant l'attaque

 

Les deux jeunes femmes vampires attaquent.. / Les_Deux_Orphelines_Vampires_006.jpg

Les deux orphelines vampires attaquent leurs proies ensemble

 

L'homme est vaincu par les deux femmes vampires... / Les_Deux_Orphelines_Vampires_007.jpg

L'homme , victime impuissante des deux orphelines vampires..

 

Repues de sang , Louise et Henriette se laissent entrainer à la rêverie... / Les_Deux_Orphelines_Vampires_009.jpg

La rêverie nocturne des deux vampires , le sang à la commissure des lèvres...

 

Jean Rollin lui-même joue un petit rôle de fossoyeur / Les_Deux_Orphelines_Vampires_010.jpg

C'est Jean Rollin lui-même qui apparait un bref instant dans son film , en tant que fossoyeur !

 

Choyées par les nonnes , les deux orphelines vampires vont à l'église accompagnées de leur futur tuteur légal... / Les_Deux_Orphelines_Vampires_011.jpg

Le docteur Dennery (Bernard Charnacé) , Louise (Alexandra Pic) , la Mère supérieure (Anne Duguël) , Henriette (Isabelle Teboul) et Soeur Marthe (Natalie Perrey)

 

De passage dans un cirque désaffecté , Henriette et Louise rencontrent une nouvelle proie potentielle... / Les_Deux_Orphelines_Vampires_014.jpg

Une nouvelle proie en vue pour les deux vampiresses....

 

Leurs cannes blanches rendues inutiles , les vampires profitent de leur nuit.. / Les_Deux_Orphelines_Vampires_016.jpg

La victime , Brigitte Lahaie , est à terre , vaincue...

 

Henriette (Isabelle Teboul) et Louise (Alexandra Pic) déambulant dans un cimetière... / Les_Deux_Orphelines_Vampires_017.jpg

Promenade de jour dans un cimetière Parisien pour les deux jeunes aveugles vampires...

 

Les deux vampires attaquent une jeune femme / Gif anime vampire

Animation de l'assaut des deux Orphelines Vampires , dans le cimetière

 

Deux femmes vampires aussi impitoyables la nuit qu'innocentes le jour / Les_Deux_Orphelines_Vampires_022.jpg

Un beau portrait de deux jeunes femmes vampires

 

Véronique Djaouti (La Dame de la Nuit , femme chauve-souris) / Les_Deux_Orphelines_Vampires_024.jpg

La Dame de la Nuit , une rencontre étrange

 

La dame de la Nuit va rencontrer les deux orphelines vampires.. / Les_Deux_Orphelines_Vampires_025.jpg

Dans sa crypte , la Dame de la Nuit est la reine ...

 

Louise et Henriette n'hésitent pas à se mordre elles-mêmes quand elles le souhaitent... / Les_Deux_Orphelines_Vampires_027.jpg

Louise se nourrissant d'Henriette

 

http://i1113.photobucket.com/albums/k508/minuitsang2/photos_de_films/Les_Deux_Orphelines_Vampires_029.jpg

Henriette  se nourrissant de Louise

 

Louise et Henriette en compagnie de Nicole.. / Les_Deux_Orphelines_Vampires_031.jpg

Les deux orphelines vampires et Nicole , une tardive rencontre ...

 

Images du film LES DEUX ORPHELINES VAMPIRES

**************************************
 

 

http://img34.imageshack.us/img34/1646/bulletred.gif Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

 

http://img34.imageshack.us/img34/1646/bulletred.gif Lire l'article nécrologique de Jean Rollin

 


Repost 0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 12:16

Bordello of Blood 

Titre français : La Reine des Vampires

 

affiche de BORDELLO OF BLOOD 

 

USA : 1996
Long-métrage de la collection Les Contes de la Crypte (Tales From The Crypt ) , Comédie d'horreur

Réal : Gilbert Adler.

Scénario : William M. Gaines .
Avec : Angie Everhart (Lilith) , Dennis Miller (Rafe Guttman) , Erika Eleniak (Katherine Verdoux) , Chris Sarandon (Révérend Current) , Corey Feldman (Caleb Verdoux) , Aubrey Morris (Mac Cutcheon) , Phil Fondacaro (Vincent Prather) , Kiara Hunter (Tamara) , Juliet Reagh (Tallulah)
 

Pitch : Lilith la reine des vampires a été ramenée à la vie par un nain aventurier et baroudeur. Elle décide d'ouvrir une maison close clandestine dans l'arrière-boutique d'un magasin de pompes funèbres . A l'aide d'accolytes , elle y fait venir de nombreux jeunes hommes qui , croyant passer une agréable soirée , se retrouvent entre les griffes (et les crocs) de Lilith et ses servantes vampires sexy pour finir par disparaitre complètement ! La soeur de l'un de ces jeunes hommes embauche un détective privé un peu marginal afin qu'il trouve ce qui est arrivé à son frère...

Avis : Ce film est une curiosité puisque étant le seul long-métrage tiré de la série TV Tales From The Crypt (Les Contes de la Crypte en France) , diffusée dans les années 1990 à la télévision sous le format d'épisodes d'une durée d'une demi-heure environ.

Il est tout à fait dans l'esprit de ce qui faisait la force de cette série d'horreur , une bonne dose d'humour noir , des effets spéciaux grand-guignolesques qui se marient bien avec le genre mais est une véritable histoire fantastique . Cette particularité est aussi une forme de faiblesse car on a parfois la sensation d'être en présence d'un téléfilm plutôt que d'un vrai film de cinéma , devant le spectacle joyeux et entraînant , mais semblant cruellement manquer de moyens , de ces femmes vampires sexy et insatiables . Il aurait fallu un peu plus pour porter Bordello of Blood vers des standards acceptables en matière de films d'horreur..... le scénario est assez banal et la reine des vampires est réellement impitoyable , à tel point qu'elle préfère manger le coeur de ses victimes plutôt que de se contenter de les mordre au cou , ce que font , par contre , ses servantes vampires .

Lieux,ambiance : C'est peut-être là qu'on ressent le plus le manque de moyens de ce film , les lieux sont peu variés et le fameux bordel où se déroule l'essentiel de l'histoire aurait pu être mieux réussi . La bonne idée est le moyen de locomotion pour se rendre dans la maison close qui est , rappelons le , dans l'arrière boutique secrète d'un magasin de pompes funèbres : c'est un cercueil escamotable qu'il faut emprunter !
Personnages,acteurs : Pas de grands noms au générique de Bordello of Blood . Juste une troupe de joyeuses vampires délurées , de jeunes hommes très (trop ?) sûrs d'eux et un détective privé maladroit et loser qui se trouvent embarqués dans les aventures de la reine des vampires .

 

 

Bande-annonce video du film : BORDELLO OF BLOOD

 

 

Le coeur de la reine vampire encore fragmenté , pas pour longtemps / Bordello_of_Blood-001.jpg

Le coeur de la reine vampire en cours de reconstitution...

 

Le processus de régénérescence de la reine vampire est en cours... / Bordello_of_Blood-003.jpg

A peine revenue dans le monde des vivants , la reine fait la preuve de sa cruauté

 

La reine vampire et sa malheureuse proie / Bordello_of_Blood-005.jpg

La première victime de la reine des vampires

 

Un client iconscient du danger qui le guette... / Bordello_of_Blood-009.jpg

D'étranges marques dans le cou des pensionnaires du bordel

 

Une chambre du Bordel de Sang (Bordello of Blood) / Bordello_of_Blood-010.jpg

La reine rend visite aux clients de son établissement...

 

Le révérend Current entre les griffes de la reine vampire / Bordello_of_Blood-012.jpg

La reine avec le révérend (Chris Sarandon) qui tente de s'opposer à elle...

 

Le sourire ensanglanté d'une vampire / Bordello_of_Blood-015.jpg

Une des vampires de Bordello of Blood

 

Lilith la reine vampire de Bordello of Blood (Angie Everhart) / Bordello_of_Blood-017.jpg

Lilith la reine des vampires (Angie Everhart)

 

Les vampires ne sont pas invulnérables dans Bordello of Blood ! / Bordello_of_Blood-018.jpg

Un joyeux jeu de massacre quand l'établissement de Lilith est attaqué

 

Même blessées , les vampiresses restent dangereuses... / Bordello_of_Blood-019.jpg

une vampire prête à attaquer

 

les flammes dans l'établissement de la reine vampire / Bordello_of_Blood-021.jpg

Le bordel de Llith livré aux flammes...

 

Lilith la reine vampire de Bordello of Blood (Angie Everhart) / Bordello_of_Blood-022.jpg

Lilith a différend aspects , ici ses yeux et ses crocs trahissent sa nature vampirique

 

Katherine Verdoux (interprétée par Erika Eleniak) et Rafe Guttman (interprété par Dennis Miller) /Bordello_of_Blood-023.jpg

 Katherine Verdoux (interprétée par Erika Eleniak) et Rafe Guttman (interprété par Dennis Miller)

 

Un crucifix qui brule la chair vampire / Bordello_of_Blood-024.jpg

Les crucifix ne réussisent pas aux vampires

 

Lutte mortelle entre une vampire et Katherine / Bordello_of_Blood-026.jpg

La timide Katherine prête à se battre contre les vampires

 

Images du film BORDELLO OF BLOOD (LA REINE DES VAMPIRES en VF)


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog


Repost 0
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 11:45

Embrace The Darkness
 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Affiches/Embrace_The_Darkness_1.jpg


USA : 1998

Réal : Kelley Cauthen
Avec : Madison Clark (Jennifer) , Angelina High (Miranda) , Kevin Spirtas (Galen) , Brad Bartram (Ryan) , Colleen Mc Dermott (Shelby) , Jennifer Ludlow (Paige)
 

Pitch : Galen et Miranda , couple de vampires , vient d'emmenager à Los Angeles pour échapper à la police . Mais alors que Galen est prudent et parvient à se contenter de poches de sang prélevées dans des banques du sang pour se nourrir , Miranda , elle , ne peut s'y résoudre et préfère prélever le sang directement à sa source , dans le cou de ses proies . Leur entente déjà chancelante va être encore plus bouleversée lorsque Galen tombe amoureux d'une mystérieuse voisine , Jennifer , dont le petit ami est policier et enquête sur des morts par perforations dans le cou , justement ...

Avis : Cet Embrace the Darkness est le premier d'une série de trois films dont l'idée dominante sera la même : Une histoire d'amour assez simpliste concernant des vampires et regorgeant de scènes érotiques torrides (les trois films sont interdits aux moins de 18 ans) ! Dans ce premier film de la trilogie , les vampires sont dotés de pouvoirs assez amusants comme la capacité d'hypnotiser quasi instantanément , une vitesse de déplacement très rapide ou encore une force hors du commun . Donc un soin particulier porté aux vampires malgré la faiblesse des moyens de cette petite production Californienne . L'autre spécificité de ce film est l'extrême érotisme de ses scènes qui en fait un film pour adultes uniquement. Embrace The Darkness n'est pas un grand film mais il parvient à être attachant car certes , le scénario n'est pas bien épais mais il réserve des rebondissements , certes les effets spéciaux se résument à très peu de choses mais on sent la volonté de créer des vampires présentables néanmoins et certes il y a beaucoup de scènes uniquement érotiques mais elles servent l'histoire la plupart du temps . 

Lieux,ambiance : Los Angeles de nos jours et principalement de nuit sert de toile de fond à cette histoire dont là n'est pas du tout le point fort.
Personnages,acteurs : Illustres inconnus , les acteurs misent surtout sur le charme mais ils rendent quand même leurs personnages crédibles , sans plus .

 

Pas de video du film

 

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Embrace-The-Darkness-1-0animation.gif

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Embrace-The-Darkness-1-001.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Embrace-The-Darkness-1-002.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Embrace-The-Darkness-1-003.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Embrace-The-Darkness-1-004.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Embrace-The-Darkness-1-009.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Embrace-The-Darkness-1-010.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Embrace-The-Darkness-1-011.jpgImages du film EMBRACE THE DARKNESS (1)

 

Vous pouvez aussi lire les articles à propos de :


Embrace the Darkness 2


Embrace the Darkness 3


 

********************

 

Voir la liste des autres films de vampires développés dans ce blog


Repost 0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 13:35

Vampire in Brooklyn
Un Vampire a Brooklyn (titre Français)
 



USA : 1996

Réal : Wes Craven
Avec : Eddie Murphy (Maximilien , le prêcheur , Guido) ,  Angela Bassett (Rita Veder) , Allen Payne (Detective Justice) , Kadeem Hardison (Julius Jones) , John Witherspoon (Silas Green) , Zakes Mokae (Dr Zeko) , Joanna Cassidy (Capt Dewey) , Simbi Khali (Nikki)

 

Pitch : Maximilien , Prince vampire , est à la recherche d'une femme qui serait fille de l'union d'un vampire et d'une mortelle, elle est la dernière de l'espèce et vivrait en cette fin de vingtième siècle quelque part dans Brooklyn...

Avis : Avec Eddie Murphy en tête d'affiche , on est obligé de s'attendre à une avalanche de gags plus ou moins inspirés mais , ici , le dosage est plutôt réussi , Eddie Murphy n'en fait pas trop , réservant pas mal de scènes de ce film à démontrer les facettes très sombres de son personnage de vampire ! Ce film est donc un genre de comédie d'horreur , finalement , au scénario pas follement original mais qui tient la route néanmoins . Un spectacle pas inoubliable mais tout à fait divertissant et réservant quelques bonnes idées comme le malheureux "goule" , associé malgré lui du vampire , qui se décompose au fil du temps , au sens propre !

Lieux,ambiance : Se déroulant principalement la nuit , et uniquement dans le quartier New-Yorkais de Brooklyn , le film tient une atmosphère réussie qui lui est propre
Personnages,acteurs : Maximilien est un vampire très puissant et très déterminé , la femme qu'il recherche l'est tout autant , leur rencontre va faire des étincelles ! les personnages secondaires sont aussi réussis et s'insèrent bien dans cette histoire parsemée de gags qui ne s'éloignent jamais de l'esprit vampirique .

 

 

Bande-annonce video du film : UN VAMPIRE A BROOKLYN

 

 

arrivée à New-York sous la forme d'un loup...

 

Des mafieux sans coeur (vraiment !) affrontent Maximilien

 

l'appel de la nuit

 

Maximilien tente de charmer Rita

 

Rita est-elle assoiffée de sang ?

 

Maximilien sous ses traits vampiriques...

 

morsure !

 

Ennemis ou complices ?
Images du film UN VAMPIRE A BROOKLYN


 

Voir la liste des autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 12:57

Blade


affiche du film BLADE

USA : 1998

Réal : Stephen Norrington
Avec : Wesley Snipes (Blade) , Stephen Dorff (Deacon Frost) , Kris Kristofferson (Abraham Whistler , N'Bushe Wright (Dr Karen Jenson) , Donal Logue (Quinn) , Udo Kier (Elder Dragonetti) , Arly Jover (Mercury) , Traci Lords (Racquel) , Kevin P. Walls (Officier Krieger)   
 
Pitch
: Les vampires forment une caste d'habitants de la Terre à part entière , ils évoluent au mileu des humains en secret , dirigés sagement par une douzaine de vampires originels. Mais un jeune vampire plein de hargne souhaite éliminer ses tièdes opposants et faire naître le Dieu des vampires en réalisant une vieille prophétie vampiriques ...Blade , mi-humain mi-vampire , aidé d'un vieil et fidèle accolyte qui l'arme et l'aide dans son but , va tout faire pour s'opposer à Frost , le vampire mégalomaniaque assoiffé de pouvoir et de sang!  

Avis : Tiré du personnage de BD original crée par Marvel , ce Blade est un très bon film de vampires , s'appuyant sur l'étrange et mystérieux personnage de Blade (bien incarné par Wesley Snipes) , une créature mi-humaine et mi-vampire , et exploitant une histoire inventive bien servie en effets spéciaux . Les personnages annexes ont toute leur importance dans ce récit riche en évènements divers . Les points qu'on pourra regretter sont cette insupportable vanité du héros qui en fait beaucoup ! et aussi les inévitables scènes invraisemblables qui nuisent un peu à la crédibilité de l'histoire (comme lorsque Blade rosse un policier complice des vampires en pleine rue sans que personne ne s'en étonne ou quand il prend le meilleur sur un très grand nombre d'ennemis ) . Mais ne boudons pas notre plaisir , ce scénario recèle tout de même beaucoup de bonnes idées et génère aussi bon nombre de scènes choc (la douche de sang collective dans la boîte de nuit des vampires , l'invocation du Dieu des vampires , etc etc ...) et il est un bon scectacle vampirique dans l'ensemble.
Blade a remporté plusieurs prix dont le MTV best villain (le meilleur méchant de l'année 1998 au cinéma !).

Lieux,ambiance : Une grande ville américaine de fin de XXème siècle sert de cadre à cette histoire . Une atmosphère urbaine moderne , donc .  
Personnages,acteurs : Wesley Snipes fait un Blade très convaincant (malgré ses arrogances passagères) . Son vieux coéquipier et la docteure qui l'accompagne dans son combat bien malgré elle complètent donc le camp des humains  ! Frost est un vampire parfaitement haïssable qui étouffe bien vite toute opposition dans son propre camp , il est le leader d'un petit groupe de vampires zonards qui s'y croient !

 

 

Bande-annonce video du film : BLADE

 

 

Blade (Wesley Snipes) interrompt la fête des vampires

Une autopsie sur un bien étrange cadavre...

Les rues ne sont pas sûres , les nuits ..

Blade à la merci d'une femme qu'il ne pensait pas revoir un jour ...

Bagarreur , Blade contre ses ennemis préférés...

 

Images du film BLADE

 


 

Voir l'article sur Blade 2

 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

 


Repost 0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 12:37

Tale of  a Vampire
Autres titres connus :
Warlock: Tale of a Vampire

Affiche du film TALE OF A VAMPIRE

USA : 1992

Fantastique / horreur

Réal : Shimako Sato
Avec : Julian Sands (Alex) , Suzanna Hamilton (Anne/Virginia) , Kenneth Cranham (Edgar) , Marion Diamond (Denise) , Michael Kenton (Le vieu aux magazines) , Catherine Blake (Virginia à 5 ans) , Mark Kempner (officier de la morgue)

 

Pitch : Alex est un vampire qui vit à Londres dans la solitude et l'isolement , le souvenir de sa belle , Virginia , disparue depuis longtemps , ne le quitte pas. Mais un jour , dans la bibliothèque qu'il fréquente assidument , est embauchée une femme qui ressemble trait pour trait à celle qu'il aima , mais dans l'ombre , un étrange vieil homme les surveille..

Avis : Basé sur une histoire d'Edgar Allan Poe , ce film est quasiment dépourvu d'effets spéciaux , tout repose ici sur l'ambiance des nuits d'errances et solitaires du vampire , l'atmosphère embrumée des ruelles Londoniennes ou feutrée de la noble bibliothèque . Il y a aussi peu de musiques pour accompagner les scènes , renforçant ce sentiment lugubre dans lequel baigne l'histoire , le vampire vit dans le tourment de ses souvenirs , jamais il ne rit ni ne se départit de sa raideur , même quand il est séduit par Anne . On est ici comme dans une espèce de rêve où les sons sont feutrés et les personnages mystérieux . C'est d'ailleurs un personnage très énigmatique qui apporte son originalité à cette histoire , l'homme au chapeau dont il ne sera révélé que très tardivement le rôle exact dans cette histoire.

Ici pas de cascades ni d'actions très spectaculaires , vous l'aurez compris , ce film se vit comme une espèce de noir poème , où l'amour est une forme de malédiction supplémentaire , pour un vampire .

Ce film fut nominé au festival Fantasporto , en 1993 , dans la catégorie "meilleur film"

Lieux,ambiance : La nuit est d'encre , la bibliothèque est très sombre également , tous les lieux du film servent la cause du mystère de ce récit
Personnages,acteurs : Un vampire tourmenté , une bibliothécaire à la personnalité affirmée , un étrange vieil homme qui les observe à distance , c'est un quasi huis-clos entre ces trois personnages , différents mais liés par un étrange destin...

 

 

Bande-annonce video du film : TALE OF A VAMPIRE
(attention , cette video peut vous révéler certains aspects de l'histoire !)

 

 

Alex et Virginia

Alex  et Virginia , amants du temps jadis

Alex (Julian Sands) erre dans les ruelles sombres

Alex erre dans la nuit londonniene


L'appât du sang est trop fort pour Alex

Alex (Julian Sands) au chevet d'une Anna (Suzanna Hamilton) ensanglantée

Anne la bibliothécaire se méfie d'Alex...

Anna la modeste bibliothécaire se méfie d'Alex

Anne va de rencontres insolites en rencontres insolites...

Un homme au chapeau étrange qui vient à la rencontre d'Anna

Anne , suivie dans la nuit....

Anne a bien des choses à comprendre...

Amour et sang mêlés

l'amour au-delà de la mort ...

 

Images du film TALE OF A VAMPIRE


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 09:26

From Dusk Till Dawn

Titre Français : Une Nuit En Enfer



USA : 1996
Réal : Robert Rodriguez
Avec : George Clooney (Seth Gecko) , Harvey Keitel (Jacob Fuller) ,  Salma Hayek (Santanico Pandémonium) , Tom Savini (Sex-machine) , Quentin Tarantino (Richard Gecko) , Juliette Lewis (Kate Fuller) , Ernest Liu (Scott Fuller) , Danny Trejo (Razor Charlie)

Pitch : Les deux frères Gecko , en cavale après des braquages sanglants , prennent un père et ses deux adolescents en otages pour couvrir leur fuite jusqu'à un rendez-vous important dans un bar vraiment suprenant ...
Avis : Ce film est déroutant , adoptant la trame d'un récit policier violent dans sa première heure , il bascule inopinément dans le genre fantastique pour son dernier tiers avec une lutte sans merci pour les humains , contre des vampires acharnés à ne laisser aucun survivant ! C'est un film haletant où l'on s'attend toujours à un évènement imprévu , ce pour quoi on est rarement déçus ici d'ailleurs ! Les vampires sont bien réalisés , avec les capacités "normales" pour ces créatures de la nuit , même si leur look qui les fait parfois ressembler à des sortes de reptiles est un peu original ! Le rythme est trépidant et les effets spéciaux sont efficaces , on passe un vrai moment divertissant pendant cette Nuit En Enfer ! Saturn Award du meilleur film d'horreur en 1996 et primé de divers autres prix .

Lieux,ambiance : Le décor est sutout constitué par ce qu'on trouve souvent dans les road-movies à l'Américaine , c'est à dire de longues routes poussièreuses , seulement bordées de temps à autre par un obscur établissement où somnolent quelques rares clients (d'ailleurs ils ne somnolent pas longtemps lorsque les deux frères arrivent!) . Et c'est finalement dans le Titty Twister , bar louche et porte entre deux mondes qui donne son titre original au film (via le "open dusk till dawn" inscrit sur le panneau lumineux de l'entrée) que se déroule la partie finale du film .
Personnages,acteurs : La paire de frangins dégénérés et ivres de violence , incarnée par Quentin Tarantino et George Clooney est une réussite . La famille au camping-car , allant de catastrophe en catastrophe , tente de faire face comme elle peut et les vampires sont parfaits , dont leur emblématique strip-teaseuse au serpent , Salma Hayek , est la meilleure représentante. On relèvera aussi que l'incroyable personnage de "Sex-Machine" est interprété par Tom Savini , créateurs d'effets spéciaux pour nombre de films fantastiques et d'horreur des années 1980 (Zombie,Creepshow,etc...)

 

 

Bande-annonce video du film : FROM DUSK TILL DAWN aka UNE NUIT EN ENFER

 

Un établissement nocturne plus que louche...


Une danseuse qui met une ambiance torride ....

 

Seth Gecko (Geroge Clooney) va faire siffler les balles

 

Une vampire/serpent dangereuse !

 

Un hétéroclite groupe qui va tenter de résister aux vampires

 

Mauvaise surprise !

 

Des vampires hideux ! (on reconnait ici Tom Savini)

 

Des créatures infernales peuplent cette nuit en enfer , c'est normal !

Images du film FROM DUSK TILL DAWN aka UNE NUIT EN ENFER


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog


Repost 0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 13:21

Bram Stoker's Dracula




USA: 1992
Réal : Francis Ford Coppola
Avec : Gary Oldman (Dracula) , Wynona Rider (Mina Murray/Harker) , Keanu Reeves (Jonathan Harker) , Anthony Hopkins (Abraham Van Helsing) , Richard E. Grant (DrJack Seward) , Sadie Frost (Lucy Westerna) , Cary Elwes (Lord Arthur Holmwood) , Billy Campbell (Quincy Morris) 

 

Pitch : La transposition au grand écran du célèbre roman de Bram Stoker , Dracula . Jonathan Harker , clerc de notaire , se rend , depuis Londres , en Transylvanie dans le but de conclure des ventes immobilières avec le Comte Dracula , énigmatique personnage qui vit dans un château isolé . Peu de temps après l' arrivée de Harker au château , Dracula se rend compte que la future femme de Jonathan , Mina , ressemble en tous points à Elizabetha , la femme qu'il perdit dans une guerre , jadis .... 
Avis : Le plus beau film de vampires de tous les temps , une esthétique extraordinairement soignée , il n'y a guère qu'Entretien Avec Un Vampire qui puisse soutenir la comparaison sur ce plan là . Coppola a pensé chacun des plans de ce Dracula comme une oeuvre d'art doublée d'une poésie magique et fantastique , un enchantement de la mise en scène qui fascine et porte ce grand classique de la littérature à une beauté sublime . Même si Coppola a pris de légères libertés dans l'adaptation du roman , on ne peut vraiment pas dire pour autant qu'il ait trahi l'esprit de l'histoire , au contraire il la magnifie en histoire d'amour intemporelle.
Lieux,ambiance : La qualité photo du film est époustouflante , le château de Dracula ou le Londres de la fin du 19ème siècle sont superbes. On devine que chaque détail a été pensé avec soin , dans chaque lieu de l'histoire
Personnages,acteurs : Chaque personnage du roman est parfaitement représenté ici , après , évidemment , pour le casting tout est affaire de goût personnel ! Pour la petite histoire on retiendra le rôle de concubine (torride) de Dracula interprété par une Monica Belluci qui était encore inconnue.

 

 

Bande-annonce video du film : BRAM STOKER'S DRACULA


 

 

Le voyage de Jonathan vers la Transylvanie , empreint de visions fantastiques

Le voyage de Jonathan vers la Transylvanie , empreint de visions fantastiques


L'arrivée d'Harker vers l'incroyable château du Comte Dracula

L'arrivée vers le château de Dracula

Dracula (Gary Oldman), encore avec l'apparence d'un vieil homme

Dracula se déplaçant sur les parois verticales de son château

Une des fiancées diaboliques du comte Dracula

Une des fiancées diaboliques du comte Dracula

Harker plongé dans un tourbillon érotique par les succubes fiancées du comte Dracula

Des visions fantasmagoriques cauchemardesques

Dracula sous la forme d'une bête humaine à l'assaut de Lucy

Les quatre hommes s'opposant au comte Dracula

Lucy , femme vampire stoppée par la Croix

Lucy vampire stoppée par le crucifix

Mina (Wynona Ryder) au chevet de Lucy (Sadie Frost)

Mina (Wynona Ryder) au chevet de Lucy (Sadie Frost)

Quincy Morris ,Arthur Holmwood et le docteur Seward

Quincy Morris ,Arthur Holmwood et le docteur Seward

Les trois fiancées vampires de Dracula , Monica Bellucci à droite

Les trois fiancées vampires de Dracula , Monica Bellucci à droite

Une des nombreuses apparences démoniaques de Dracula

Van Helsing repoussant Mina

 

Images du film DRACULA (de F.F.Coppola)

 

Voir la liste des autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 10:31

Vampires


USA : 1997
Réal : John Carpenter
Avec : James Woods (Jack Crow) , Daniel Baldwin (Montoya) , Sheryl Lee (Katrina) , Thomas Ian Griffith (Valek) , Tim Guinee (Père Guiteau) , Maximilian Schell (Cardinal Alba) , Cary-Hiroyuki Tagawa (Deyo)


Pitch : De nos jours , un groupe de mercenaires surarmés , dont le leader est Jack Crow , est mandaté par l'église catholique pour chasser et détruire des vampires. Ils s'acquittent de leur tâche sans grandes difficultés , jusqu'au jour ou un maître vampire , Malek , s'invite par surprise à une fête de ces "vampirisateurs" comme ils s'appellent eux-mêmes , et décime une grande partie de l'équipe. Jack Crowe parvient à s'échapper mais , le vampire l'ayant appelé par son nom , il décide de chercher à en savoir plus sur ce Malek et sur ses buts...
Avis : On a connu John Carpenter plus inspiré dans la réalisation de ses films , certaines invraisemblances du scénario donnent à penser à une certaine paresse de sa part . Au rayon des points plus positifs , les vampires sont convaincants et on peut apprécier aussi l'idée d'être spectateurs de la transformation lente d'une femme en vampire ou la dualité jour/nuit qui inverse constamment le rôle des chasseurs et des chassés . Au final un film assez moyen , les moments plaisants étant plombés par d'autres , moins inspirés.
Lieux,ambiance : Les grandes routes rectilignes des Etats-unis , bordés de motels à un étage et très peu fréquentées , au milieu des immensités désertes du Nouveau-Mexique , sont la principale toile de fond de cette histoire.
Personnages : Un Jack Crow très peu charismatique et lamentablement vulgaire , une équipe de chasseurs de vampires dont l'entraînement physique ne semble pas être le point fort (est-ce voulu par le réalisateur afin de donner une apparence assez ordinaire à sa troupe ou est-ce plutôt un casting étrange ? mystère) , une femme vampire originale et un maître vampire vraiment très puissant , voilà le tableau principal de Vampires

 

Bande-annonce video du film







Images du film VAMPIRES

 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 10:55

Innocent Blood


USA : 1992
Réal : John Landis
Avec : Anne Parillaud (Marie) , David Proval (Lenny) , Rocco Sisto (Gilly) , Chazz Palminteri (Tony) , Anthony LaPaglia (Joe Gennaro) , Robert Loggia (Sallie Macelli)

Pitch : Marie est une vampire qui "vit" à Pittsburgh et qui tâche de ne se nourrir qu'avec du sang de mafieux ou de gangster . Elle prend soin ensuite de donner un coup de fusil dans la tête de ses victimes afin que ceux-ci ne se relèvent en morts- vivants , transformés à leur tour en vampires . Jusqu'au jour où elle est empêchée de finir sa macabre tâche alors qu'elle vient de mordre un parrain de la mafia locale . Celui-ci ne va pas tarder à devenir à son tour un vampire et à deviner les avantages qu'il pourrait tirer de ses nouvelles capacités , compliquant ainsi l'existence de Marie qui veut l'arrêter à tout prix !
Avis : Une merveille d'humour et d'inventivité , ce film est à ne pas manquer ! Voir des mafieux Italo-Américains se faire dévorer par une frêle et androgyne jeune femme au son des classiques de Sinatra constitue un exemple des moments vraiment jubilatoires auxquels on assiste dans ce film ! Bien que Marie soit une vampire de son temps , elle possède les capacités vampiriques traditionnelles (exception : elle parvient à voir son reflet dans le miroir) mais les fait vivre dans le Pittsburgh des années 90 et personne ne se méfie d'elle , au début tout au moins....
Lieux,ambiance : La ville de Pittsburgh est le cadre de tout le film , elle n'est pas dépourvue de charme et l'ambiance perpétuellement enneigée et nocturne est aussi une vraie réussite .
Personnages,acteurs : Anne Parillaud campe une vampire déterminée et offensive , les mafieux sont quant à eux proprement irrésistibles ! 

Bande-annonce video du film










Images du film INNOCENT BLOOD

 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0

Présentation

  • : Minuit Sang - la passion des Vampires
  • Minuit Sang - la passion des Vampires
  • : Un blog consacré aux vampires . Les vampires au cinéma , dans la littérature , dans les arts graphiques de toutes sortes ...Chaque facette de la riche histoire des vampires est abordée ici
  • Contact

Bienvenue

Minuit Sang éclaire votre lanterne....

Recherche

Liste de films de vampires

Liste de films de vampires du blog Minuit Sang

(videos,images,commentaires,etc...)

Traductions

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez lire cet article :

 
English  deutsch  español  Italiano  Português

Compteurs

free counters

**********************
 
collections
collections
***********************