Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 17:30

Daybreakers


affiche du film DAYBREAKERS

Australie/USA : 2009
Interdit aux moins de 12 ans , en France 

Réalisation et scénario : les frères Peter et Michael Spierig

Avec : Ethan Hawke (Edward Dalton) , Sam Neill (Charles Bromley) , Willem Dafoe ( Lionel 'Elvis' Cormac) , Claudia Karvan (Audrey Bennett) , Vince Colosimo (Christopher Caruso) , Michael Dorman (Frankie Dalton) , Isabel Lucas (Alison Bromley)
 

Pitch : Nous sommes en 2019 et , depuis 10 ans maintenant , à cause d'un virus propagé par une chauve-souris , l'humanité quasiment toute entière est devenue vampire . Seulement 5% des humains reste en vie , quelques-uns sont exploités pour leur sang par des conglomérats scientifico-financiers , d'autres tentent péniblement de lutter pour survivre .

Edward Dalton , hématologue dans un groupe exploitant le sang des humains qui le sont encore , tente de mettre au point un substitut pour nourrir la population vampire car les ressources en sang s'épuisent dangereusement , avec la raréfaction de l'espèce humaine.... Un jour , un groupe d'humains fugitifs parvient à prendre contact avec lui pour lui faire part d'une découverte très étonnante ...

Avis : Daybreakers est un film qui part tout de suite d'une idée ingénieuse : puisque le mythe des vampires professe parfois que chaque humain qui est mordu par un vampire le devient à son tour , qu'arriverait-il finalement , en suivant le raisonnement jusqu'au bout ? Un monde entièrement peuplé de vampires , mais comment pourraient-ils alors se nourrir ? ...Rares sont les histoires de vampires a avoir exploité cette idée et c'est à partir de cette idée que Daybreakers nous plonge , dans l'entame du film , dans une atmosphère étonnante avec une ville nocturne entièrement peuplée et animée de vampires . Tout l'ordre social a été bouleversé mais les vampires agissent comme lorsqu'ils faisaient encore partie des vivants , ils travaillent , vont et viennent dans les rues et s'achètent même des petites coupes de sang dans des Starbucks Ils sont bien représentés à l'écran et immédiatement reconnaissables à leurs pupilles jaunes . La sous-alimentation les transforme peu à peu  physiquement et ils deviennent des dégénérés qui troublent le nouvel ordre social établi , ressemblant à des chauves-souris humaines difformes. Ils craignent par dessus tout le soleil et ses rayons brûlants mais peuvent se déplacer le jour dans des voitures équipées spécialement et l'équipe des effets spéciaux a même conçu 4 types d'yeux pour les vampires du film , chacun correspondant à un état de santé des vampires (du plus sain au plus maladif) .

Daybreakers est un bon divertissement mais pas seulement car , comme le dit Claudia Karvan (qui joue Audrey) : "Les films d'horreur ne sont souvent qu'un divertissement mais pas Daybreakers qui possède une grande force métaphorique" ; On ne peut que lui donner raison car des sujets graves et actuels sont largement suggérés dans ce scénario : comment ne pas trouver une résonnance particulière au comportement de ces vampires qui épuisent les ressources de leur monde et ont en leur sein des grands patrons cyniques obsédés par un gain sans cesse plus élevé , qu'elle qu'en soit les conséquences pour le monde dans lequel ils évoluent ? ou devant la manière brutale et impitoyable dont sont traités les dégénérés , qui sont les exclus d'un monde dont ils font pourtant partie à part entière ? Bref , Daybreakers est un film de vampires intéressant et intelligent mais qui comporte son lot de scènes tout à fait dignes d'un film d'horreur "classique" , le sang est bien visible tout au long de l'histoire , omniprésent même puisque c'est sa raréfaction qui en est la trame de départ . Les adeptes de scènes choc en auront leur part. 

Ce film souffre néanmoins de quelques légères lacunes qui l'empêchent d'être un film vraiment excellent , à l'exemple de la deuxième partie de l'histoire qui ne nous montre plus que les personnages principaux ainsi que le dénouement qui semble un peu trop rapide (le budget du film a été raccourci par l'assurance de la production , ce qui explique peut-être celà). 

Lieux,ambiance : Rien de gothique dans l'ambiance de ce film de vampires mais plutôt un futur proche de science-fiction aseptisé et aux couleurs volontairement tristes. Tourné aux mois de Juillet et Aout 2007 qui correspondent aux mois d'hiver en Australie , Daybreakers offre des scènes extérieures d'une belle lumière pour le jour ; dans des paysages désertés par toute présence vampire et , du coup , très vides étant donné la massive proportion de vampires sur Terre ! La photo du film est bonne et les lieux convaincants . 
Personnages,acteurs : Ethan Hawke qui joue le rôle principal semble souvent en état de sidération et subit plus souvent les évènements qu'il ne les contrôle. Ceux qui deviendront ses amis humains (Willem Dafoe et Claudia Karvan) et luttent pour la survie de l'espèce humaine n'en rajoutent pas dans le côté "cowboys qui tirent sur tout ce qui bouge" , ce qui les rend plus crédibles que ce que l'on voit souvent dans le même cas de figure de résistant humain . Michael Dorman qui joue le frère soldat de Edward Dalton est une belle découverte , il joue bien son rôle ambigu. Enfin l'immonde patron (Bromley) est également parfaitement joué par Sam Neill.

 

 


 Bande-annonce video du film : DAYBREAKERS

 

 

Une jeune vampire de Daybreakers

Une représentation des vampires assez classique

 

Le soleil a un effet dévastateur sur les vampires / Daybreakers_002.jpg

La brûlure mortelle (pour un vampire) du soleil 

 

Un détournement de la célèbre affiche de l'Oncle Sam , version vampirique ! / Daybreakers_003.jpg

L'Oncle Sam a un discours différent , depuis que le monde est presque entièrement peuplé de vampires !

 

Les humains se retrouvent exploités industriellement , pour leur sang / Daybreakers_004.jpg

Des entrepots remplis d'humains exploités pour leur sang

 

Un vampire cobaye qui ne supporte pas le substitut de sang humain.... / Daybreakers_005.jpg

Les tentatives de mise au point d'un substitut au sang se soldent par d'énormes échecs

 

Portrait d'un vampire dégénéré dans Daybreakers / Daybreakers_007.jpg

Un vampire sous-alimenté qui est devenu un dégénéré de son espèce...

 

Retour à l'état de chauve-souris pour les vampire , au fur et à mesure de leur dégénérescence / Daybreakers_008.jpg

Les vampires dégénérés affichent une étonnante apparence

 

Audrey (Claudia Karvan) l'humaine et Edward (Ethan Hawke) le vampire / Daybreakers_011.jpg

Audrey (Claudia Karvan) l'humaine et Edward (Ethan Hawke) le vampire , devenus complices

 

Une morsure de vampire / Daybreakers_013.jpg

Une morsure de vampire

 

Audrey (Isabel Lucas) , devenue vampire / Daybreakers_014.jpg

Boire leur propre sang est un facteur accélérant la mutation en dégénéré , pour les vampires de Daybreakers

 

 

Les vampires détruisant des dégénérés de leur espèce... / Daybreakers_016.jpg

Les vampires détruisent les dégénérés a l'aide de la lumière du soleil

 

Bromley , l'immonde patron vampire (Sam Neill) / Daybreakers_017.jpg

Charles Bromley (Sam Neill) , vampire cynique , goûtant un verre de sang

 

assoifés, les vampires déchiquètent leurs rares proies / Daybreakers_019.jpg

La soif de sang conduit les vampires à des attitudes qui s'apparentent à celles des zombies !

 

La lumière du soleil , un thème majeur de Daybreakers... / Daybreakers_020.jpg

En route vers la lumière du soleil

 

Images du film DAYBREAKERS


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog


Repost 0
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 16:46

Blade 2
 

affiche du film BLADE 2

USA : 2002
Interdit aux moins de 12 ans . Suite de Blade  

Réal : Guillermo Del Toro

Scénario : David Goyer

Avec : Wesley Snipes (Blade) , Leonor Varela (Nyssa) , Kris Kristofferson (Abraham Whistler) , Ron Perlman (Adolf Reinhardt) , Luke Goss (Jared Nomak) , Norman Reedus (Scud) , Thomas Kretschmann (Eli Damaskinos) , Matt Schulze (Chupa)

 

Pitch : Blade , mi-humain mi-vampire , secondé par Scud qui conçoit des armes spécialement pour ses missions , continue à oeuvrer à la destruction des vampires..mais il reçoit la visite d'un petit groupe d'entre eux qui viennent lui proposer une alliance momentanée ..Ils ont besoin de lui pour s'opposer à une nouvelle race de vampires : les faucheurs (reapers) dont ils prétendent qu'ils sont issus d'une mutation du virus qui provoque la transformation en vampires et qu'ils sont particulièrement dangereux...Mais sera-t-il judicieux pour Blade de s'associer , même temporairement , avec ses ennemis jurés ?

Avis : Blade 2 , tourné par Guillermo Del Toro qui avait déjà cotoyé le monde des vampires en réalisant Cronos quelques années auparavant , est un pur film d'action très tonique ! les effets spéciaux sont spectaculaires et fournissent leur lot de scènes choc en grand nombre . Le revers de la médaille de ce type de film est bien souvent la psychologie plus que limitée des personnages à qui il n'est rien demandé d'autre que de se battre ,  se pourchasser et voltiger en utilisant des armes fantaisistes (et , tant qu'à faire , explosives) et Blade 2 n'échappe pas à la règle comme il souffre également de l'invraisemblance de certaines scènes ( par exemple , comment est-il possible que Blade seul puisse toujours venir à bout d'ennemis vampires qui sont si nombreux au point qu'ils sont organisés comme une multinationale ? ou alors pourquoi passer son temps à tirer avec des armes à feu sur les reapers sachant que ça ne leur fait aucun effet ? ) . Ce film reste néanmoins un bon divertissement , efficace et spectaculaire à souhait (dans ce domaine , une mention spéciale au phénomène d'évaporation incandescente des vampires quand ils se font tuer) . Les vampires servent bien souvent de défouloir à Blade , dans un premier temps et n'ont rien de remarquable si ce n'est leur perfidie . Les reapers concentrent l'essentiel des pouvoirs les plus puissants , leur apparence les rend bien plus repoussants , leur dangerosité est extrême et ils sont très contagieux . Ce sont eux les vraies vedettes du film , avec Blade , bien entendu , qui est toujours aussi peu expressif même s'il noue une timide idylle dans cette histoire et affiche un peu plus de sentiments qu'à l'accoutumée . Au total , Blade 2  ne vise clairement qu'un public masculin jeune , avide de sang , de bagarres impitoyables et d'aphorismes graveleux , la quasi absence de personnages féminins (même dans les vampires ou les reapers) le prouve . Nyssa (jouée par Leonor Varela)  étant la seule femme à l'affiche , ça en dit long sur le parti-pris du scénario : de l'action , pas du romantisme ! ...  

Lieux,ambiance : Ambiance urbaine survoltée ! Un sous-terrain glauque , l'imposant quartier général des vampires ou le hangar tanière de Blade sont les lieux les plus souvent fréquentés ici . le reste de l'ambiance est assurée par l'utilisation effrenée de multiples et diverses armes par les protagonistes de ce film et par les très bons effets spéciaux .
Personnages,acteurs : Wesley Snipes endosse pour la deuxième fois la cape du chasseur de vampires , il le joue sur le même registre que dans le premier film . Impavide , sérieux (limite imbu de lui-même d'ailleurs) , acrobatique et bagarreur . Ses deux associés sont à l'avenant , vulgaires et débrouillards . Les vampires sont retors et amoraux et la vanité de certains d'entre eux surpasse celle de Blade !

 

 

Bande-annonce video du film : BLADE 2

 

 

un reaper (faucheur) qui est l'ennemi des vampires / Blade2-002.jpg

les reapers , sanguinaires et dangereux

 

désintégration d'un vampire par Blade / Blade2-003.jpg

effets spéciaux visuels spectaculaires quand un vampire est tué par les armes fantaisistes de Blade

 

Combat d'arts martiaux pour Blade le chasseur de vampires / Blade2-004.jpg

Blade toujours prêt à combattre

 

des vampires se nourrissant... / Blade2-005.jpg

scène de gourmandise vampire

 

un reaper (faucheur) dans un décor ténébreux / Blade2-006.jpg

les effrayants reapers qui se multiplient rapidement

 

Dans Blade 2 , Blade est allié des vampires / Blade2-007.jpg

Blade et son associée vampire , Nyssa (Leonor Varela)

 

un reaper (faucheur) qui n'est pas encore vaincu... / Blade2-008.jpg

Une lutte mortelle entre un humain et un reaper

 

Blade et son meilleur ami / Blade2-009.jpg

Scud (Norman Reedus)  et Blade (Wesley Snipes)

 

Quelques flammes après un combat / Blade2-012.jpg

Blade contemple l'étendue des dégats après une rude bataille

 

Même les reapers peuvent être tués / Blade2-015.jpg

Un reaper vaincu

 

Le plus dur des adversaires pour Blade (Wesley Snipes) / Blade2-018.jpg

Blade en duel avec un adversaire coriace

 

http://i1113.photobucket.com/albums/k508/minuitsang2/photos_de_films/Blade2-019.jpg

Un reaper agonisant

 

http://i1113.photobucket.com/albums/k508/minuitsang2/photos_de_films/Blade2-020.jpg

Un tas de cendre , tout ce qui reste d'un adversaire de Blade

 

La peau de la vampire qui brûle au soleil / Blade2-021.jpg

Une vampire qui part en décomposition

 

Une vampire décomposée par la lumière solaire / Blade2-022.jpg

Blade qui déplore la fin d'une vampire

 

Images du film BLADE 2

 

 


   
Voir l'article sur Blade 1

 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

 


 


Repost 0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 11:51

BloodRayne 2 , Deliverance

 

affiche du film BLOODRAYNE 2 DELIVERANCE
  Allemagne/Canada : 2007
Histoire adaptée d'un jeu video éponyme

Réal : Uwe Boll

Scénario :Christopher Donaldson , Neil Every

Avec : Natassia Malthe (Rayne) , Zack Ward (Billy The Kid) , Michael Pare (Pat Garrett) , Chris Coppola (Newton Piles) , Chris Spencer (Bartender Bob) , Brendan Fletcher (Muller) , Sarah-Jane Redmond (Martha) ....
 

Pitch : Dans l'Ouest Américain sauvage des années 1880 ... Billy the Kid , un vampire , s'est installé à Deliverance , une petite bourgade où le chemin de fer va bientôt être installé ; le vampire convoite de nombreuses nouvelles victimes potentielles par ce biais ...Rayne , une jeune femme mi-humaine , mi-vampire qui parcourt le monde pour éliminer les vampires (!) va bientôt arriver aussi à Deliverance pour contrecarrer les plans du vampire... 

Avis : Ce film est sorti directement sur le marché de la video sans passer au cinéma . On peut comprendre pourquoi devant une telle nullité ! Basée sur un scénario inepte et fin comme du papier à cigarette , cette histoire ne passionne à aucun moment . L'idée de vampires au temps du far-west n'est peut-être pas forcément mauvaise en soi mais l'affligeant spectacle d'une soi-disant mi-vampire mi-humaine (elle ne se nourrit de sang qu'une seule misérable fois dans le film , et encore , sans mordre qui que ce soit !) ridiculement accoutrée et armée venant faire la loi dans un obscur patelin (nommé Deliverance) du grand Ouest au temps des cowboys est vraiment indigent . Le vampire méchant , tout aussi ridicule que son adversaire féminine et , en plus nommé Billy The Kid , ne relève pas le niveau et son objectif risible (il s'installe à Deliverance car le chemin de fer va bientôt y étendre son réseau tout neuf et lui compte sur ce modernisme qui va lui amener plein d'humains tous neufs , victimes potentielles de sa soif ....sauf que , dans ce cas , pourquoi ne s'est-il pas installé directement dans une grande ville ?...) ne convainc évidemment pas . Si les vampires sont présumés être le sujet principal de ce film , on voit bien plus de fusillades entre cowboys vampires et cowboys humains alliés de Rayne que de morsures , qui sont quand même la caractéristique principale de leur genre , à priori . D'ailleurs les vampires se font éliminer avec de très ordinaires balles de révolver... Un film à oublier au plus vite devant l'indigence du spectacle proposé !

Lieux,ambiance : Quelques maigres plans d'intérieur d'habitations du temps du Far-West et de sombres et boueuses ruelles ...Des lieux qui manquent singulièrement de variété.
Personnages,acteurs : Le rôle de Rayne est tenu par l'obscure Natassia Malthe qui ne rend son personnage crédible à aucun moment (
Kristanna Loken a refusé de reprendre son rôle de Rayne en raison d'autres engagements) . Son adversaire fait le méchant classique et tous les autres personnages semblent sortis d'un imaginaire stéréotypé sur le temps des cowboys .

 

 

Bande-annonce video du film : BLOODRAYNE 2 DELIVERANCE

 

 

Billy the Kid le vampire (Zack Ward) / BloodRayne2-002.jpg

Billy the Kid , un cowboy vampire...

 

Rayne (Natassia Malthe) / BloodRayne2-003.jpg

Rayne provoque un ennemi en duel

 

effets spéciaux d'un vampire tué ... / BloodRayne2-004.jpg

La mort d'un vampire , tué par de simples balles de pistolet !

 

Billy the Kid le vampire (Zack Ward) , prêt à mordre / BloodRayne2-005.jpg

Billy the kid s'apprête à mordre

 

Les efficaces lames de Rayne... / BloodRayne2-007.jpg

La fin du parcous pour ce vampire égorgé par Rayne

 

Rayne (Natassia Malthe) , se nourrissant de sang.... / BloodRayne2-008.jpg

Rayne dans la seule scène du film qui la voit se nourrir de sang...

 

Rayne (Natassia Malthe) et sa bande d'humains... / BloodRayne2-009.jpg

Les quatre pathétiques alliés , décidés à attaquer Billy the Kid et sa bande

 

l'infâme Billy the Kid a fait une nouvelle victime... / BloodRayne2-011.jpg

Billy The Kid aime se nourrir de sang jeune !

 

Images du film BLOODRAYNE 2 DELIVERANCE

 

Lire l'article sur BloodRayne 1

 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog


Repost 0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 13:45

 

Van Helsing
 

Affiche du film VAN HELSING de Stephen Sommers/minuitsang/Affiches/Van_Helsing.jpg
USA : 2004
Film fantastique

Réal : Stephen Sommers

Scénario : Stephen Sommers

Avec : Hugh Jackman (Gabriel Van Helsing) , Kate Beckinsale (Anna Valérius) , Richard Roxburgh (Dracula) , David Wenham (Carl) , Shuler Hensley (le monstre de Frankenstein) , Elena Anaya (Aleera) , Silvia Colloca (Verona) , Josie Maran (Marishka)
 

Pitch : Nous sommes en 1888 , Van Helsing est un chasseur solitaire , mandaté par l'église catholique pour éliminer les créatures monstrueuses de la surface de la terre ... Il est envoyé en mission en Transylvanie pour aider la famille Valérius , qui lutte depuis 800 ans , à détruire le comte Dracula . Celui-ci nourrit de sombres projets à l'aide de loups-garous et cherche une grande source d'énergie , qui pourrait lui être apportée par la créature du docteur Frankenstein...

Avis : Ce film est une véritable explosion d'effets spéciaux numériques offrant au spectateur un show très spectaculaire ! Le mélange détonnant de diverses créatures d'horreur est une vraie réussite et on se régale de voir des vampires , des loups-garous , Frankenstein ou le Dr Jekyll (enfin , plutôt sa sombre face Mister Hyde) évoluer dans le même univers graphiquement soigné dans des aventures sans temps mort...Pour autant , Van Helsing n'est pas dénué de quelques défauts comme la risible raison officielle de l'envoi de Gabriel en Transylvanie (assurer l'ouverture des portes du paradis à la famille Valérius !) en est une . La quasi invincibilité du comte Dracula en est une autre , qui finit également par donner un effet quasi 'cartoonesque' vraiment peu réaliste à quelques scènes ..la désinvolture du duo Van Helsing/Carl (son moine coéquipier) et le ton assez humoristique général surprennent parfois aussi . Au final , Van Helsing reste néanmoins très agréable , l'histoire est pleine de rebondissements , de charme (les trois femmes vampires et Anna Valérius sont superbes) , les monstres sont tous très spectaculaires , des vampires aux loups-garous . Il ne faut pas bouder son plaisir et se laisser porter par le divertissement et le spectaculaire offerts ici par un Stephen Sommers qui a porté le projet en écrivant et en réalisant lui-même ce film.

Les vampires se transforment aisément , ils volent souvent et son vraiment très puissants tout en respectant les codes du genre (sauf Dracula lui-même qui ne craint quasiment rien !) 

Lieux,ambiance : Du très grand spectacle de ce côté là ! les châteaux , les intérieurs comme les grands espaces naturels , les passages secrets , tous les lieux traversés par les protagonistes de cette histoire offrent un magnifique , grandiose et , souvent , vertigineux rendu ! le public français notera , dans la scène d'intro du film , la tour Eiffel encore en construction , dans un arrière-plan savoureux.
Personnages,acteurs : Hugh Jackman compose un Van Helsing très moderne , bien loin de tout ce que le cinéma nous avait habitué à voir de ce vieil ennemi irréductible de Dracula ! Kate Beckinsale (Sélène dans Underworld) fait une Anna Valérius convaincante , un personnage de fille courageuse et combattante dans un costume tzigane très cintré ! enfin , pour le public français , l'incroyable ressemblance de Richard Roxburgh (dans le rôle de Dracula) avec Christian Clavier ne manque pas de surprendre ! Il joue un Dracula colérique , égocentrique , narcissique et joyeux , là encore bien éloigné des canons en vigueur au cinéma pour représenter ce célèbre personnage. Ses trois femmes ont une part importante dans le spectacle magnifique offert par les vampires
et dans l'histoire elle-même...


Pour la petite histoire , Silvia Colloca qui joue la vampire Verona a épousé , peu après le tournage , Richard Roxburgh , l'acteur Australien qui joue Dracula !

 

 

 

Un beau château gothique dans l'intro du film.../Van_Helsing_001.jpg

Le château du Docteur Frankenstein , au début du film

 

La première morsure de Dracula dans Van Helsing/Van_Helsing_003.jpg

Dracula s'apprête à dévorer une proie impuissante

 

Un loup-garou agressif !/Van_Helsing_006.jpg

Les loup-garous de Van Helsing sont très énergiques

 

Anna Valériius toise les inconnus qui viennent d'arriver dans son village..../Van_Helsing_009.jpg

L'arrivée de Van Helsing dans le village Transylvanien de la famille Valerius

 

Deux belles femmes vampires en vol/Van_Helsing_012.jpg

Aleera (Elena Anaya) et Verona (Silvia Colloca) , deux des épouses de Dracula

 

Les effets spéciaux sont à la hauteur , dans Van Helsing.../Van_Helsing_014.jpg

Aleera la vampire (Elena Anaya)

 

Dans Van Helsing , les vampires défient facilement les lois de la gravité..../Van_Helsing_015.jpg

Anna Valérius aux prises avec Aleera

 

Les vampires aiment s'amuser , dans Van Helsing/Van_Helsing_018.jpg

Marishka la vampire (Josie Maran)

 

Aleera veut en finir avec Anna Valerius/Van_Helsing_019.jpg

Aleera s'apprête à se délecter de sang , sous les yeux d'Anna

 

De superbes scènes d'action , virevoltantes ! /Van_Helsing_021.jpg

Marishka en vol

 

Deux des femmes de Dracula se lamentent auprès de leur époux.../Van_Helsing_025.jpg

Dracula (Richard Roxburgh) , entouré de deux de ses épouses

 

Une incursion dans le repaire des vampires pour Van Helsing et Anna Valerius.../Van_Helsing_026.jpg

Gabriel Van Helsing (Hugh Jackman) et Anna Valérius (Kate Beckinsale)

 

De nombreux dangers , tel ce loup-garou , guettent les héros de Van Helsing /Van_Helsing_030.jpg

Un loup-garou au milieu des flammes

 

Van Helsing et ses comparses dans les rues de Budapest.../Van_Helsing_031.jpg

Carl , Van Helsing et la créature de Frankenstein

 

Dracula (Richard Roxburgh) tente vainement de séduire Anna (Kate Beckinsale)/Van_Helsing_032.jpg

Anna (Kate Beckinsale) , dans les griffes de Dracula

 

Une danse avec un étrange partenaire , pour Anna .../Van_Helsing_033.jpg

Les vampires ne se reflètent pas dans les miroirs , dans Van Helsing

 

Dracula prêt à mordre.../Van_Helsing_035.jpg

Dracula affamé

 

gif animé du bal peuplé de vampires , dans Van Helsing/Van_Helsing_animation-Bal-de-Vampires-.gif

Le bal s'avère truffé de vampires

 

Une vampiresse qui va partir à la chasse aux humains !/Van_Helsing_039.jpg

Une vampiresse du bal de Budapest

 

Un pieu , c'est toujours une solution valable pour se débarrasser d'un vampire !/Van_Helsing_045.jpg

Anna sait utiliser un pieu à bon escient pour transpercer les vampires

 

Un superbe loup-garou qui bloque l'attaque d'un assaillant qu'il connait bien ..../Van_Helsing_048.jpg

Un loup-garou sous les rayons de la pleine lune...

 

Images du film VAN HELSING


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

 


Repost 0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 16:20

I Vampire , Trilogy of Blood

Titre exploité en France  : I Vampire


deux affiches du film I VAMPIRE TRILOGY OF BLOOD/I-Vampire-Trilogy-of-Blood.gif
USA : 2004 (année du copyright au générique de fin)
Film d'horreur à sketches - interdit aux moins de 12 ans


Film à sketches comprenant trois histoires différentes d'environ 30 minutes chacune

 

Réalisateurs : Denice Duff , Ted Nicolau

avec :Julie Michaels , Iona Abur , Jonathan Morris , James Horan , Anders Hove , Denice Duff , Frank Bruynbroek , David Gunn

 

   Voici les 3 histoires qui composent ce film:


Titre : Suppôt de Satan (Spawn of Hell)

Pitch : Une infirmière trouve une jeune femme , Michelle , accidentée sur le bord de la route . Elle la prend en charge et la fait amener à la clinique de son employeur où il s'avérera vite que Michelle est une vampire et que son maître , Vladislas , est à sa recherche ...ça tombe bien , le directeur de l'hopital est très intéressé par un objet que le vampire détient , la pierre de sang ...

Critique:  On peut se demander comment rassembler autant d'erreurs et d'approximations scénaristiques en 30 minutes à peine est possible ! Cette histoire inepte , à la crédibilité d'un téléfilm nul et aux effets spéciaux plus que limités est aux frontières de la pure comédie tant elle est ratée dans les grandes largeurs en tant qu'histoire d'horreur ! 

 

Titre : Mémoires D'Outre-Tombe (From The Grave)

Pitch : Vicky est une jeune femme qui fait des cauchemars récurrents dans lesquels elle vit des évènement traumatisants issus d'un lointain passé , semble-t-il . Quand son ex-conjoint sort de la prison où il a été placé pour violences contre elle , Vicky est très surprise de faire la connaissance d'un homme qui ressemble beaucoup à celui de ses cauchemars...

Critique:  Tout autant raté que l'épisode précédent , avec des acteurs vraiment pas convaincants qui servent un scénario d'amour à travers les âges ultra-classique . Rien qui ne fera lever une paupière de surprise au spectateur , à aucun moment... Techniquement raté , en plus (on peut parfois apercevoir un bout de micro apparaitre dans le champ de l'image !)

 

Titre : Requiem Pour Un Vampire (Undead Evil)

Pitch : Invitée pour un concert privé par une jeune femme inconnue , Sophia est une jeune pianiste de talent . Appâtée par le gain , elle accepte et se rend dans un magnifique manoir , négligeant ainsi les conseils de prudence de son ami Zachary qui sent quelque chose de louche dans ce manoir . Et , en effet , le maître des lieux est un vampire ... 

Critique:  Cet épisode de la trilogie ne fera pas sortir I Vampire de l'ornière de médiocrité , voir de nullité , dans laquelle il s'est enfoncé dès les premières minutes .. Aussi stupide et peu crédible que les deux précédentes histoires , Undead Evil est affublée des mêmes défauts.

 

  *****

 

traces de morsures , un vampire est à l'oeuvre/I-Vampire_001.jpg

 

Michelle , la vampire (1ère histoire)/I-Vampire_004.jpg

 

A la recherche d'une proie.../I-Vampire_005.jpg

 

La victime ne peut rien , Michelle le vide de son sang.../I-Vampire_006.jpg

 

Vladislas , maître vampire pitoyable.../I-Vampire_007.jpg

 

la crypte aux vampires est bien gardée.../I-Vampire_008.jpg

 

Les deux femmes s'allient pour contrer Vladislas.../I-Vampire_010.jpg

 

La seconde histoire , une bluette sans saveur.../I-Vampire_012.jpg

 

Le vampire qui se bat par amour.../I-Vampire_014.jpg

 

La pianiste tombée dans un piège mortel..../I-Vampire_015.jpg

 

Sophia , la pianiste qui a changé d'instrument/I-Vampire_017.jpg

 

un décor gothique pour une piètre histoire de vampires..../I-Vampire_018.jpg

Images du film I VAMPIRE , TRILOGY OF BLOOD (I VAMPIRE)


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 10:00

Vampires 3 , La Dernière Eclipse du Soleil

Titre original : Vampires : The Turning


http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Affiches/Vampires_3_La_Derniere_Eclipse_du_S.gif

USA : 2004

Réal : Marty Weiss

Scénario : Andy Hurst , D.B. Farmer
Avec : Colin Egglesfield (Connor) , Stephanie Chao (Sang) , Roger Yuan (Kiko) , Patrick Bauchau (Raines) , Dom Hetrakul (Niran) , Meredith Monroe (Amanda) , Nophand Boonyai (Suwan) , Jarun Petchjaren (Moo) ,
 

Pitch : Connor , jeune homme passionné d'arts martiaux , est en voyage en Thaïlande avec sa petite amie mais après une dispute , celle-ci se fait enlever par une bande à moto . Alors qu'il essaie désespérement de la retrouver , il découvre que ce gang est entièrement constitué de vampires très néfastes et qu'une autre bande de vampires plus modérés les affrontent dans l'ombre depuis 800 ans...

Avis : Ce film est assez simpliste et dans l'ensemble bien décevant . Si les vampires sont bien représentés , les plus sanguinaires comme les autres , l'insignifiance du scénario (les bons vampires contre les cruels vampires avec l'humain désemparé au milieu , il y a eu plus original) et la linéarité de l'histoire qui ne suprend le spectateur à aucun moment par d'éventuels rebondissements inattendus plombent ce récit qui avait pourtant le mérite de nous offrir un vrai dépaysement avec la Thaïlande urbaine en toile de fond . Un divertissement assez médiocre donc , qui ne satisfera les fans de vampires qu'avec quelques scènes sanglantes mais qui ne les ravira pas s'ils sont allergiques aux ambiances machistes de grosses motos et de combats d'arts martiaux...  

Lieux,ambiance : Les ruelles sombres et animées de quartiers populaires Thaïlandais , c'est dépaysant . Mais le film se veut volontairement dans un décor très urbanisé et les moteurs assourdissants de motos sont vraiment beaucoup utilisés mais malheureusement insuffisants pour donner une vraie dynamique à ce film.
Personnages,acteurs : Pas grand chose de bon à retirer de ce côté là , le film se fourvoie avec des acteurs de seconde zone guère convaincants qui , pour la plupart , pratiquent un art martial mal fait dans beaucoup de scènes du film ...Même les poncifs stéréotypés ne nous sont pas épargnés avec l'inévitable présence du gentil bonze chauve expert en arts martiaux et très sage dans son esprit , dans le camp des "gentils" vampires ... Mais leurs adversaires motards sans cervelle ne font guère mieux ...

 

 

Bande-annonce video du film : VAMPIRES : THE TURNING

 

 

Niran le vampire/Vampires-The-Turning_001.jpg

 

Connor (Colin Egglesfield) fait connaissance avec son premier vampire ennemi.../Vampires-The-Turning_004.jpg

 

La décapitation , un grand classique pour éliminer un vampire/Vampires-The-Turning_006.jpg

 

Kiko (Roger Yuan) et Sang (Stephanie Chao)/Vampires-The-Turning_008.jpg

 

Orgie de sang pour la bande à Niram/Vampires-The-Turning_010.jpg

 

Sang (Stephanie Chao) , est une vampire mordante !/Vampires_3_Morsure-Femme-Vampire-.gif

 

Amanda , la fiancée de Connor , une apparition trouble !/Vampires-The-Turning_016.jpg

 

Niran (Dom Hetrakul) , le méchant vampire !/Vampires-The-Turning_017.jpg

 

Connor (Colin Egglesfield) se bat férocement/Vampires-The-Turning_019.jpg

 

L'éclipse qui donne son nom au film , en français/Vampires-The-Turning_020.jpg

 

Un ultime rayon de soleil .../Vampires-The-Turning_021.jpg

Images du film VAMPIRES : THE TURNING


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

 


Repost 0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 14:00

Lesbian Vampires Killers


http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Affiches/Lesbian_Vampire_Killers.gif
Grande-Bretagne : 2009
Comédie d'horreur - interdit aux moins de 12 ans

Réal : Phil Claydon
Avec : James Corden (Fletch) , Mathew Horne (Jimmy) , Silvia Colloca (Carmilla) , Paul McGann (le Vicaire) , MyAnna Buring (Lotte) , Vera Filatova (Eva) , Ashley Mulheron (Trudi) , Louise Dylan (Anke) , Lucy Gaskell (Judy)
 

Pitch : Jimmy et Fletch , deux jeunes losers qui n'ont pas grand chose pour eux , décident de partir au grand air pour se changer les idées après une énième rupture de Jimmy ...Le hasard les mènent au fond de la campagne anglaise .Ils arrivent bientôt dans l'étrange village de Cragwich où sévit une très ancienne malédiction qui fut lancée par Carmilla la reine des vampires . Cette malédiction transforme toutes les jeunes filles présentes dans ce village en lesbiennes vampires la nuit de leur 18 ans ...Le vicaire local , qui lutte pour stopper la malédiction , voit en Jimmy le descendant du seul chevalier qui réussit à s'opposer , longtemps avant , à la reine vampire....

Avis : Peut-être inspiré par le succès mérité qu'avait remporté Shaun of the Dead , qui réussissait l'exploit d'être un vrai bon film d'horreur et une vraie bonne comédie , le cinéma Britannique retente sa chance en prenant cette fois les vampires comme protagonistes horrifiques à la place des zombies . Mais cette fois-ci le pari est loin d'être aussi réussi malheureusement ...Si le film commence pultôt sur de bonnes bases en recyclant les stéréotypes les plus populaires circulant sur les vampires en les parodiant joyeusement (la légende initiale sur la reine des vampires en prologue , l'auberge du village qui ressemble furieusement à celle qu'on voyait souvent dans les Dracula de la Hammer , et également l'auberge ouverte à tous , dans la forêt brumeuse , et qui ressemble davantage à une crypte qu'à une auberge) , il s'enlise hélas bien vite dans un grand guignol aux sous-entendus sexuels constants et qui en deviennent lourdingues (comme ces projections blanchâtres douteuses qui tiennent lieu de sang qui gicle quand les vampires se font tuer) et le scénario est vraiment très léger ...Les vampires sont bien réalisées et envoûtantes à souhait mais leur présence est surtout utilisée comme défouloir par leurs adversaires . L'humour est trop souvent en dessous de la ceinture , ce qui laisse à penser qu'il  s'adresse clairement à un public adolescent prèpubère qui sera peut-être ravi d'admirer de belles jeunes femmes lascives et dangereuses s'affronter à deux imbéciles que le destin a placé sur leur chemin mais le reste du public risque bien de trouver le spectacle et l'intrigue insuffisants ...

Il a quand même reçu le prix du meilleur film au festival du film fantastique et d'horreur  2009 de San Sebastian et le moins qu'on puisse dire est que le parti-pris humoristique était présent dès l'origine du projet puisque les deux scénaristes (Stuart Williams et Paul Hupfield) s'étaient lancé le défi d'imaginer le titre le plus stupide et néanmoins commercial possible , ce qui a donné ce drôle de "Tueurs de vampires lesbiennes" !

Lieux,ambiance : Comme je l'ai dit précédemment , l'ambiance de films de vampires classiques est très bien représentée par quelques lieux variés dans un premier temps avant que toute la fin de l'histoire ne se déroule dans une sombre forêt menaçante ...Le tout assure un décor idéal à une histoire du genre .
Personnages,acteurs : Ficelle comique utilisée depuis la nuit des temps , le duo de niais graveleux trouve une nouvelle épopée avec ce Lesbian Vampire Killers mais ce type de comique ne génére pas une infinité de variétés de situations , on retrouve donc rapidement les dialogues et situations types de ce genre , sans surprise . Que ce soit dans une histoire de vampires n'y change pas grand chose !

Les vampires sont de belles jeunes femmes qui ne manquent pas de fasciner les deux "héros" de l'histoire , elles sont très réussies et fidèles à l'idée qu'on peut se faire de vampires  , un des bons points du film quand même ...

 

 

Bande-annonce video du film : LESBIAN VAMPIRE KILLERS

 

 

Carmilla (Silvia Colloca) étend son empire de sang/Lesbian-Vampire-Killers-002.jpg

La malédiction des vampires lesbiennes/Lesbian-Vampire-Killers-animation.gif

 

Jimmy (Mathew Horne) et Fletch (James Corden) arrivent dans une bourgade isolée..../Lesbian-Vampire-Killers-008.jpg

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/Lesbian-Vampire-Killers-009.jpg

 

Dans la nuit , un danger vampirique rôde .../Lesbian-Vampire-Killers-011.jpg

 

Judy (Lucy Gaskell) , la vampire/Lesbian-Vampire-Killers-015.jpg

 

Les vampiresses ne sont pas invulnérables/Lesbian-Vampire-Killers-016.jpg

 

Lotte et Jimmy dans les griffes d'Eva/Lesbian-Vampire-Killers-018.jpg

 

Eva assoiffée de sang/Lesbian-Vampire-Killers-019.jpg

 

La cérémonie pour Carmilla va bientôt commencer..../Lesbian-Vampire-Killers-021.jpg

 

Un sabbat de vampiresses.../Lesbian-Vampire-Killers-022.jpg

 

Eva la vampire (Vera Filatova)/Lesbian-Vampire-Killers-023.jpg

 

Carmilla (Silvia Colloca) revient à la vie/Lesbian-Vampire-Killers-026.jpg

 

Le vicaire s'oppose aux vampiresses/Lesbian-Vampire-Killers-027.jpg

 

Lotte à la lutte avec Eva/Lesbian-Vampire-Killers-029.jpg

 

Carmilla et Lotte/Lesbian-Vampire-Killers-030.jpg

Images du film LESBIAN VAMPIRE KILLERS


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 19:25

La Fiancée de Dracula

 

titre anglais : The Bride of Dracula


Deux des affiches du film LA FIANCEE DE DRACULA/La_Fiancee-de-Dracula-affiches.gif

France : 2000

Réal : Jean Rollin
Avec : Cyrille Iste (Isabelle) , Sandrine Thoquet (la Vampire) , Magalie Aguado (L'ogresse/la folle) , Jacques Orth (Le Professeur) , Thomas Smith (Triboulet) , Céline Mauge (Soeur Toutière) , Danièle Servais-Orth (Mère Supérieure aux îles Chausey) , Denis Tallaron (Eric) , Sabine Lenoël (Soeur Marthe) , Bernard Musson (le sorcier) , Nathalie Perrey (la sorcière) , Brigitte Lahaie (la Louve)

 

 

Pitch : Le professeur et Eric , son assistant , sont à la recherche du Comte Dracula ... leur enquête les mène dans un mystérieux hôtel particulier de Paris , habité par les nonnes de l'Ordre de la Vierge Blanche qui gardent en secret une mystérieuse jeune femme et celle-ci serait la future promise de Dracula ...Le célèbre Comte est aidé par des personnages étranges et dangereux qui vont tout faire pour entraver la quête du professeur et qui évoluent aux confins du monde réel , les "parallèles"....

Avis : La Fiancée de Dracula est peut-être le meilleur film de Jean Rollin ! Bien sûr ses personnages sont toujours plus déroutants que jamais , baignant quasiment systématiquement dans des situations insolites et déclamant des textes surréalistes de façon théâtrale mais toujours dans des images et un traitement comme poétique ou sortis d'un rêve ...On retrouve ici tout les éléments clés de l'oeuvre de Jean Rollin : les horloges vues comme des portes spatio-temporelles , la fameuse plage de Dieppe qui a servi de cadre à tant de ses plans , le cheminement de vie des personnages qui les amènent à croiser la route de tant de créatures improbables et bien sûr et avant tout , la présence de vampires énigmatiques et dont la dangerosité n'a rien à envier à la séduction fascinante qu'ils exercent...Si on aime l'atmosphère si unique et peu commerciale de mr Rollin , on est obligé de considérer La Fiancée de Dracula avec bienveillance . Evidemment , si on aime moins son univers si particulier , ce n'est pas ce film qui y changera quoi que ce soit.

Bien que démuni sur le plan des effets spéciaux , ce film n'est pourtant pas avare de scènes sanglantes , réalisées avec les moyens du bord mais c'est souvent suffisant avec des vampires , particulièrement ceux mis en scène par Jean Rollin qui utilisent d'autres atouts pour fasciner.

Lieux,ambiance : Gallardon , cité médiévale aux portes de Paris et la côte maritime de la Seine servent de toile de fond naturelle à ce film , plus l'étrange hôtel particulier des nonnes . Cadres idéaux pour cette histoire fantastique irréelle...
Personnages,acteurs : Bravo à Sandrine Thoquet qui fait une remarquable et fascinante vampire , tout en silences et en gestes lents et dont la présence du nain farfelu Triboulet est essentielle à la survie , car cette vampire ne raisonne pas , elle erre guidée par ses instincts et ne se méfie pas du jour qui se lève ...L'ogresse , le couple de vieux sorciers et la Louve (passage rapide et clin d'oeil à l'ensemble de l'oeuvre de Jean Rollin que cette présence furtive de Brigitte Lahaie) complètent une galerie réussie de "parallèles" qui s'opposent aux nonnes ( rendues peu à peu complètement folles par leur proximité avec Isabelle
la promise de Dracula , qui semble elle-même folle et surtout contagieuse )  et au professeur sur la piste du Comte.. 

 

 


Bande annonce vf  de La Fiancée de Dracula , publiée par CineMovies.fr

 

 

La vampire , point fort de ce film/La_Fiancee_de_Dracula-001.jpg

La Vampire , repue de sang

 

Le professeur et son assistant découvrent des religieuses un peu dingues.../La_Fiancee_de_Dracula-002.jpg

Eric et le professeur dans l'hôtel particulier occupé par des religieuses un peu folles...

 

L'Ogresse (Magali Aguado) , cruelle /La_Fiancee_de_Dracula-005.jpg

L'Ogresse (Magali Aguado)

 

Quand la vampire mord l'ogresse au cou !/La_Fiancee_de_Dracula-006.jpg

quand la vampire mord l'ogresse...

 

Le sang d'ogresse , bu par la vampire/La_Fiancee_de_Dracula-008.jpg

 

La Louve devant une horloge passage vers une autre dimension/La_Fiancee_de_Dracula-011.jpg

La Louve (Birgitte Lahaie) , prête à ouvrir la porte vers un autre monde...

 

La vampire descend dans la crypte , à la poursuite de sa proie .../La_Fiancee_de_Dracula-012.jpg

la vampire , vêtue de voiles légères , descend dans la crypte....

 

La Louve , incarnée par Brigitte Lahaie/La_Fiancee_de_Dracula-014.jpgLa Louve (Brigitte Lahaie)

 

Sandrine Thoquet , splendide et redoutable vampiresse/La_Fiancee_de_Dracula-018.jpg

La Vampire (Sandrine Thoquet)

 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Photos%20de%20films/La_Fiancee_de_Dracula-019.jpg

Dracula accueille sa fiancée...

 

La vampire se repaît du sang d'une nonne/La_Fiancee_de_Dracula-037.jpg

La Vampire se nourrissant d'une religieuse qui n'est pas en chocolat !

 

gif animé de la scène de la vampire mordant une nonne

Images du film LA FIANCEE DE DRACULA de Jean Rollin

*************************************

 

http://img34.imageshack.us/img34/1646/bulletred.gif Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

 

http://img34.imageshack.us/img34/1646/bulletred.gif Lire l'article nécrologique de Jean Rollin

 

Repost 0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 18:29

Låt Den Rätte Komma In

titre français : Morse

titre américain :Let the Right One In


Affiches/Morse_Let_The_Right_One_In.gif

Suède : 2008
Interdit aux moins de 12 ans , Durée 115 minutes , tiré d'un livre

Réal : Tomas Alfredson

Scénario : John Ajvide Lindqvist

Avec : Kare Hedebrant (Oskar) , Lina Leandersson (Eli) , Per Ragnar (Hakan) , Henrik Dahl (Erik) , Karin Bergqvist (Yvonne) , Peter Carlberg (Lacke) , Ika Nord (Virginia) , Mikael Rahm (Jocke) , Karl-Robert Lindgren (Gösta) , Anders T. Peedu (Morgan)

 

Pitch : A Blackeberg , une anonyme banlieue de Stockholm , en 1982 . Oskar est un jeune garçon d'une douzaine d'annés qui vit là , il est solitaire et vaguement persécuté par des camarades de classe alors il rêve secrètement de vengeance... C'est alors qu'arrive , dans l'appartement voisin du sien , un homme et son étrange fille , qui semble elle aussi âgée de 12 ans et qui sort le soir en tee-shirt par un temps glacial sans sembler en être affectée ...Peu à peu , les deux jeunes gens vont apprendre à se connaitre mais , pendant ce temps , une série de meurtres ensanglante les environs ...

Avis : Morse est un film de vampire très réussi qui possède une atmosphère unique . On est loin ici des productions américaines qui enchainent les cascades et les effets spéciaux décoiffants... Ici tout est poétique , paisible , suggéré avec maestria par un réalisateur habile qui fait parler ses plans autant que ses acteurs , voire même plus !  Morse est un vrai film d'horreur qui assène quelques scènes impressionnantes au milieu de cette apparente tranquillité . L'identité vampirique d'Eli est montrée par petites touches , au gré de ce récit passionnant qui évoque l'amitié entre deux êtres qui se sentent rapprochés par leur nature différente réelle ou ressentie . Les scènes sont d'une grande justesse , tissant patiemment le fil d'un scénario imaginatif et poétique . Les fans de vampires trouveront dans ce film fascinant un angle très original d'approche avec une enfant vampire qui se lie à un humain de son âge (enfin presque !) pour un spectacle marquant qui a reçu une pluie de distinctions dans les festivals , remportant par exemple le grand prix du Festival du film fantastique de Gérardmer en 2009. La Suède surprend agréablement avec ce deuxième film de vampires très réussi 2 ans après Frostbitten (Tale of Vampires) .  

Lieux,ambiance : Dans des décors urbains tout à fait banals et dans une ambiance hivernale constante , on est emporté dans ce récit fantastique à l'atmosphère hypnotisante . Les lieux ne sont peut-être pas un atout principal du film mais ils n'en sont pas un défaut non plus.
Personnages,acteurs : Oskar et Eli jouent magnifiquement leurs rôles respectifs , ils sont empreints d'une gravité et d'une dimension dramatique parfaite et étonnante pour des personnages âgés de douze ans , la construction patiente de leur relation et de leur confiance est le fil central de cette histoire d'horreur qui est aussi une tragédie.

 

 

Bande-annonce video du film : MORSE

 

 

Oskar et Eli , complices d'une étrange histoire/Morse-001.jpg

 

Eli est une fille aux capacités suprenantes/Morse-002.jpg

 

Une scène surréelle dans la froideur de l'hiver/Morse-003.jpg

 

Les passages sombres et menaçants sont bien présents dans Morse/Morse-005.jpg

 

Eli est une redoutable fillette vampire/Morse-007.jpg

 

Le soleil a un effet toujours dévastateur pour les vampires/Morse-009.jpg

 

Eli aux larmes de sang.../Morse-012.jpg

 

Oskar ne laisse pas tomber son amie Eli/Morse-013.jpg

 

le regard hypnotique d'Eli la vampire/Morse-017.jpg

Images du film MORSE (Let The Right One In)


 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

Repost 0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 20:52

Embrace The Darkness 3
 

http://i656.photobucket.com/albums/uu289/minuitsang/Affiches/Embrace_The_Darkness_3.jpg
USA : 2002

Réal : Robert Kubilos
Avec : Chelsea Blue (ou Brooke Larele) (Jennifer) , Ty Winston (Victor) , Glen Meadows (Sean) , Tiffany Shepis (Anna) ,
Mia Zottoli (Ivy) , Lyn Mahler (Sybil) , Kent Kasper (Sullivan)
 

Pitch : Jennifer la vampire découvre par hasard que sa peau ne craint pas la lumière du soleil . Elle fait des recherches qui la mène à découvrir qu'elle est une vampire "pure" , possédant des pouvoirs étendus et puissants mais aussi la capacité de redevenir humaine à la condition d'aimer et d'être aimée par un humain . Ces capacités vont attirer l'attention de Victor , un vampire alléché par la perspective de disposer de ce grand pouvoir alors que Sean , un jeune journaliste , vient se mêler à l'affaire...

Avis : Le dernier volet des aventures de Jennifer la vampire reprend la trame habituelle de cette fameuse trilogie , à savoir des scènes très érotiques et des scènes de morsures qui s'alternent joyeusement sur un fond de scénario assez mince . Pour autant , la Jennifer de cet "épisode" est plus sombre , plus réfléchie que dans les deux précédents films et elle devra résoudre un cruel dilemme , ce qui en fait un personnage bien moins déluré (et d'ailleurs sa première morsure n'intervient qu'après plus d'une heure de film) qui fréquente davantage les bibliothèques que les pistes de danse ! Le rythme est aussi moins trépidant , le réalisateur prend son temps pour nous installer dans cette histoire de vampires modernes . 

Lieux,ambiance : Toujours à Los Angeles by night et une décoration bien moins laide que dans Embrace The Darkness 2 . Visiter une bibliothèque est quand même plus dans l'esprit des histoires de vampires que d'aller dans d'horribles discothèques aux allures de hangars industriels !
Personnages,acteurs : Troisième Embrace The Darkness et troisième Jennifer différente , ça devient presque la marque de fabrique de la franchise ! On a à faire dans l'ensemble à d'honnêtes acteurs qui jouent des personnages simples , d'ailleurs leur plastique est sans doute plus importante que leur talent de comédien , les scènes dénudées n'étant pas rares . Les personnages importants sont vampires ou journalistes , principalement , dans cet Embrace The Darkness final. 

 

 

Pas de bande-annonce video de ce film

 

 

La morsure de Jennifer la vampire en gif animé /Embrace_The_Darkness_3-Minuit_Sang.gif

 

Le soleil est toujours l'ennemi mortel des vampires/Embrace_the_Darkness_3---002.jpg

 

Jennifer apprend des choses passionnantes dans les livres , au sujet des vampires/Embrace_the_Darkness_3---003.jpg

 

bientôt le goût du sang/Embrace_the_Darkness_3---006.jpg

 

Jennifer , vampire repue/Embrace_the_Darkness_3---014.jpg

 

Mordre et être mordue , duel de vampires/Embrace_the_Darkness_3---017.jpg

 

Une puissante vampire qui envoie ses adversaires au tapis/Embrace_the_Darkness_3---018.jpg

 

Jennifer (Chelsea Blue) , reine vampire de Embrace the Darkness /Embrace_the_Darkness_3---019.jpg

Images du film EMBRACE THE DARKNESS 3


*********************************


Vous pouvez aussi lire les articles à propos de :

 

Embrace the Darkness 1


Embrace the Darkness 2

 

******************************


Voir la liste des autres films de vampires développés dans ce blog

 


Repost 0

Présentation

  • : Minuit Sang - la passion des Vampires
  • Minuit Sang - la passion des Vampires
  • : Un blog consacré aux vampires . Les vampires au cinéma , dans la littérature , dans les arts graphiques de toutes sortes ...Chaque facette de la riche histoire des vampires est abordée ici
  • Contact

Bienvenue

Minuit Sang éclaire votre lanterne....

Recherche

Liste de films de vampires

Liste de films de vampires du blog Minuit Sang

(videos,images,commentaires,etc...)

Traductions

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez lire cet article :

 
English  deutsch  español  Italiano  Português

Compteurs

free counters

**********************
 
collections
collections
***********************