Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 10:00

Laisse Moi Entrer 

Titre original : Let Me In


3 des affiches du film LAISSE-MOI ENTRER (LET ME IN)
USA : 2010 

Remake du film suédois : Morse

Réalisation : Matt Reeves

Scénario : Matt Reeves (d'après le scénario et le roman original de John Ajvide Lindqvist)

Avec : Chloe Moretz (Abby) , Kodi Smit-McPhee (Owen) , Richard Jenkins (Le "père") , Cara Bueno (La mère d'Owen) , Elias Koteas (Le policier) , Sasha Barrese (Virginia) , Dylan Kenin (Larry) , Chris Browning (Jack) , Ritchie Coster (Mr Zoric) , Dylan Minnette (Kenny)


Pitch : Owen est un jeune garçon solitaire brimé par quelques camarades de classe et qui rêve de vengeance en secret ...C'est alors qu'Abby , une jeune fille de son âge , aussi solitaire et encore bien plus étrange que lui vient emmenager dans l'appartement voisin du sien . Pendant que les deux jeunes gens vont se découvrir des affinités et nouer une relation exclusive envers la défiance du monde qui les entoure , des meurtres commencent à être commis dans le voisinage...

Avis : Ce film est une réplique quasi parfaite de Morse , le magnifique film suédois sorti à peine deux ans auparavant ! on a beau chercher , il est bien difficile de trouver un élément de cette version qui diverge un tant soit peu de l'original ( notable exception , c'est ici un policier qui est sur les traces d'Abby , non l'époux d'une de ses victimes comme dans Morse . Ce qui est moins crédible car on a du mal à croire à sa croisade complètement solitaire , comment des affaires de meurtres aussi sanglants peuvent-elles confiées à un enquêteur seul ? de plus , le public français pourra s'étonner de l'étonnante ressemblance physique de ce policier avec le comédien Gérard Hernandez ! ) .

D'ordinaire , les remakes sont réalisés bien plus longtemps après l'oeuvre qu'ils "reproduisent" et se justifient en général par des moyens techniques bien supérieurs ..Ici , à part l'allergie du public américain aux films provenant d'autres parties du monde , on ne voit pas ce qui a poussé les auteurs de ce remake à se lancer dans une reproduction aussi fidèle à l'original . Si la jeune vampire paraît plus monstrueuse à l'écran quand sa véritable nature se fait jour , tout le reste de la narration est identique à Morse . Jusque dans l'époque à laquelle cette histoire est censée se dérouler qui est la même (début de la décennie 1980 , ce qui est prouvé par de petits détails comme les musiques de fond ou un passage de Ronald Reagan , qui était alors le président des USA , à la TV) .

Heureusement , et il faut croire que c'est le scénario qui est de qualité , Laisse Moi Entrer est un bon film , comme l'était son prestigieux devancier . Où la nature vampire d'Abby nous est dévoilée rapidement mais où les mythes attachés à la figure du vampire traditionnel nous sont montrés par petites touches , au gré des scènes ... Ainsi Abby est apte à se déplacer sur des parois verticales , bâtiments , troncs d'arbres ou autres ; elle subit des transformations physiques effrayantes dues à sa nature ; elle ne peut entrer au domicile de quelqu'un sans y avoir été invitée (élément qui donne le titre du film) , elle a une très grande force physique , n'est pas affectée par le froid et l'immortalité a figé ses 12 ans pour toujours sur son visage et son corps . L'aversion des vampires pour le soleil est démontrée également , dans Laisse Moi Entrer . L'ambiance est à peu près aussi sinistre et morne que dans Morse et les acteurs sont convaincants.

Lieux,ambiance : Les froideurs de l'hiver du Nouveau-Mexique , aux Etats-Unis , ont remplacé l'hiver Suédois de l'original . Mais quoique donnant une impression d'être dans un environnement un peu plus peuplé , Laisse Moi Entrer nous plonge dans une agréable sensation d'isolement (aussi due au peu de personnages que l'on croise dans cette histoire)  . Matt Reeves a scrupuleusement respecté l'atmosphère d'origine de cette histoire
Personnages,acteurs : Le jeune Kodi Smit-McPhee joue un parfait Owen , silencieux et très expressif , il habite son personnage encore mieux que Chloe Moretz qui est une vampire peu-être un peu trop "vivante" , trop souvent souriante et qui n'égale pas la performance de l'Elli originale , même si elle y met du coeur et de l'énergie . Tous les autres personnages sont des seconds rôles bien moins prépondérants dans l'histoire de cette émouvante rencontre entre deux jeunes êtres qui se sentent en butte au mépris du monde ...

 

 


  Bande-annonce du film : LAISSE-MOI ENTRER (Let Me In)

 

 

Quand Abby (Chloe Moretz) rencontre Owen (Kodi Smit-McPhee) / Let-Me-In-001.jpg

Quand Abby (Chloe Moretz) rencontre Owen (Kodi Smit-McPhee)

 

le père d'Abby chasse les humains pour récolter leur sang qui servira à la nourrir / Let-Me-In-002.jpg

le père d'Abby chasse les humains pour récolter leur sang qui servira à la nourrir

 

Abby et Owen tissent lentement une relation unique / Let-Me-In-003.jpg

Abby et Owen tissent lentement une relation unique

 

Un tunnel sombre où Abby peut attaquer un humain en toute discrétion / Let-Me-In-004.jpg

Un tunnel sombre où Abby peut attaquer un humain en toute discrétion

 

L'effrayant visage de vampire d'Abby / Let-Me-In-005.jpg

L'effrayant visage de vampire d'Abby

 

Abby (Chloe Moretz) affichant son visage d'enfant ordinaire / Let-Me-In-006.jpg

Abby ressemble sinon à une ordinaire enfant

 

Le père de la vampire , défiguré par de l'acide / Let-Me-In-007.jpg

Le père de la vampire , défiguré par de l'acide

 

Abby se nourrissant du sang de son père / Let-Me-In-008.jpg

Abby se nourrissant du sang de son père

 

Une victime inachevée de la jeune vampire / Let-Me-In-009.jpg

Une victime inachevée de la jeune vampire

 

La transformation en vampire ne se fait pas attendre pour la victime inachevée d'Abby / Let-Me-In-010.jpg

La transformation en vampire ne se fait pas attendre pour la victime inachevée d'Abby

 

http://i1113.photobucket.com/albums/k508/minuitsang2/photos_de_films/Let-Me-In-011.jpg La lumière du soleil , toujours fatale aux vampires qui s'enflamment littéralement à son contact , dans Let Me In / Let-Me-In-011.jpg

La lumière du soleil , toujours fatale aux vampires qui s'enflamment littéralement à son contact , dans Let Me In

 

Owen découvre peu à peu les étonnantes et surnaturelles propriétés de sa jeune amie / Let-Me-In-012.jpg

Owen découvre peu à peu les étonnantes et surnaturelles propriétés de sa jeune amie

 

Un policier un peu trop curieux se retrouve confronté à la vraie nature d'Abby / Let-Me-In-013.jpg

Un policier un peu trop curieux se retrouve confronté à la vraie nature d'Abby

 

L'amitié entre Owen et Abby résistera-t-elle aux épreuves sanglantes ? / Let-Me-In-014.jpg

L'amitié entre Owen et Abby résistera-t-elle aux épreuves sanglantes ?

 

Même en détresse , Owen peut compter sur son amie pour le défendre / Let-Me-In-015.jpg

Même en détresse , Owen peut compter sur son amie pour le défendre

 

Images du film LET ME IN (LAISSE-MOI ENTRER en VF)



Sa note sur IMDB (au jour de la publication de cet article) : 7,2 / 10


 

**************************

 

Voir la liste des autres films de vampires développés dans ce blog

 

 



Repost 0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 12:42

Nous Sommes La Nuit

Titre original :  Wir sind die Nacht (Allemagne)

Titre aux USA : We Are The Night 


affiche française du film NOUS SOMMES LA NUIT
Allemagne : 2010

Drame fantastique , Interdit aux moins de 12 ans

Réal : Dennis Gansel

Scénario : Jan Berger , Dennis Gansel

Avec : Karoline Herfurth (Lena) , Nina Hoss (Louise) , Jennifer Ulrich (Charlotte) , Anna Fischer (Nora) , Max Riemelt (Commissaire Tom Serner) , Walera Kanischtscheff (Wasja) , Senta Dorothea Kirschner (spusi frau) , Arved Birnmaun ,
 

Pitch : Lena est une jeune délinquante , sombre et écorchée vive . Alors qu'elle est poursuivie par la police , elle rencontre Louise , une énigmatique femme , dans une boîte de nuit ...celle-ci , qui est accompagnée de deux autres mystérieuses jeunes femmes , la mord au cou le soir même ...Lena parvient à s'enfuir mais se trouve rapidement confrontée à de violents changements en elle , elle tente de retrouver Louise pour comprendre ce qui lui arrive....

Avis : Nous Sommes La Nuit commence comme un authentique film d'horreur consacré aux vampires (la scène d'intro , dans l'avion , est une vraie réussite sur ce plan) mais le récit bascule rapidement vers le drame . En effet , si la transformation de Lena en vampire semble lui promettre une nouvelle vie très attractive , la somme de malheurs et de solitude que ce mode de vie engendre également va bien vite se révéler à elle . Les trois femmes vampires qu'elle rencontre , puissantes et impitoyables , vont elles aussi , derrière le masque d'une apparente vie où tout semble facile et aisé à obtenir , révéler une profonde mélancolie qui les habite . Charlotte ne se départit jamais d'une langueur lasse et souvent nostalgique , l'enthousiasme de la plus jeune Nora à mener une existence de vampire se révélera bien vite trop éxagéré pour être sincère et Louise elle-même , la leader du groupe , semble aussi souffrir parfois de ce qu'elle prétend être une totale liberté mais qui la maintient dans la solitude depuis de nombreuses décennies ...

Du coup , ce film semble bien plus être une parabole sociale de la difficulté de vivre dans notre époque de changements brutaux et radicaux (comme ce que vit Lena en se transformant en vampire) , une époque de solitude et de misère sociale (qui habite chacune des femmes vampires) , et même de la difficulté pour les femmes à s'émanciper des hommes ! Ainsi , Louise , dans une scène , explique à Lena qu'il n'y a plus d'hommes vampires , exterminés qu'ils ont été par les femmes vampires qui ont ainsi acquis une totale liberté , cette cassure définitive entre les mondes des deux sexes est ce qui s'avérera être le plus difficile à surmonter pour Lena , dans la condition de vampire , lorsqu'elle tombera amoureuse...

Nous Sommes La Nuit n'est donc pas un film de vampires superficiel malgré ce que laisse entrevoir le début du film sur le mode de vie des trois femmes , c'est un film qui pose une réflexion désenchantée sur ce début de XXIème siècle , où la violence tient lieu de mode de communication et la solitude est la seule vraie compagne de chacun , dans un monde déshumanisé qui le fait vraiment plus ressembler à un drame (certes peuplé de femmes surnaturelles) qu'à un simple film d'horreur de base.

Les vampires sont dotées de nombreux attributs qui sont prêtés habituellement à ceux-ci , Dennis Gansel s'inscrit parfaitement dans la filiation du mythe vampire en le respectant dignement . Ses femmes vampires sont fortes , très agiles , ne se reflètent pas dans les miroirs ni sur pellicule photo ou video et craignent le soleil plus que tout. Les scènes les concernant , elles et leurs étonnantes capacités , sont incontestablement réussies et l'esthétique du film est soignée.

Au rayon des déceptions , on peut néanmoins citer la finalement trop grande rareté des scènes de morsures ou l'épilogue du film , un peu trop énigmatique pour le spectateur.

Lieux,ambiance : Le film se déroule à Berlin , une ville idéalement tentaculaire et qui dispose de tous les lieux servant le propos du réalisateur : métro , vaste barre d'immeuble défraichie ou hotels luxueux sont visités par le spectateur dans un enchainement bien rythmé
Personnages,acteurs : La vie et les pensées des trois femmes vampires plus Lena qui vient rejoindre le trio sont bien le sujet central du film . Chacune des actrices illustre parfaitement la psychologie de son personnage , faisant de Nous Sommes La Nuit un beau film , plaisant à regarder mais qui témoigne également d'un désespoir bien sombre. L'irruption du jeune commisaire va semer la discorde dans les relations du quatuor vampirique.

 

 

Bande-annonce video du film : NOUS SOMMES LA NUIT

 

 

Louise (Nina Hoss) et Lena (Karoline Herfurth) /Nous_Sommes_La_Nuit_002.jpg

La première rencontre entre Louise (Nina Hoss) et Lena (Karoline Herfurth)

 

Louise (Nina Hoss) qui vient de goûter le sang de Lena /Nous_Sommes_La_Nuit_005.jpg

Louise semble apprécier le sang de Lena

 

Lena (Karoline Herfurth) et l'infection vampirique /Nous_Sommes_La_Nuit_animation-gif1.gif

Lena (Karoline Herfurth) découvre que l'infection  vampirique s'étend rapidement

 

Nora (Anna Fischer) , Charlotte (Jennifer Ulrich) et Louise (Nina Hoss) , trio vampirique féminin /Nous_Sommes_La_Nuit_006.jpg

Nora (Anna Fischer) , Charlotte (Jennifer Ulrich) et Louise (Nina Hoss) , trio vampirique féminin

 

Lena achève sa transformation dans un bain /Nous_Sommes_La_Nuit_007.jpg

Lena achève sa transformation dans un bain

 

Lena découvre et expérimente l'étonnante aptitude des vampires à défier l'équilibre ! /Nous_Sommes_La_Nuit_010.jpg

Lena découvre et expérimente l'étonnante aptitude des vampires à défier l'équilibre !

 

Louise (Nina Hoss) posée sur une paroi verticale /Nous_Sommes_La_Nuit_011.jpg

Louise surveille Lenade haut...

 

Le quatuor vampire tente de rester le plus longtemps possible devant un lever de soleil /Nous_Sommes_La_Nuit_012.jpg

Le quatuor vampire tente de rester le plus longtemps possible devant un lever de soleil

 

Charlotte (Jennifer Ulrich) , prête à mordre /Nous_Sommes_La_Nuit_014.jpg

Charlotte (Jennifer Ulrich) , prête à mordre

 

Lena découvre avec effroi le tort qu'il lui est nécessaire de causer pour pouvoir se nourrir... /Nous_Sommes_La_Nuit_016.jpg

Lena découvre avec effroi le tort qu'il lui est nécessaire de causer pour pouvoir se nourrir...

 

Nora (Anna Fischer) et une de ses victimes /Nous_Sommes_La_Nuit_017.jpg

Nora (Anna Fischer) et une de ses victimes

 

Le commaissaire Serner (Max Riemelt) intervient pour stopper les filles... /Nous_Sommes_La_Nuit_018.jpg

Le commaissaire Serner (Max Riemelt) intervient pour stopper les filles...

 

Dissimulation au plafond pour les femmes vampires.. /Nous_Sommes_La_Nuit_019.jpg

Dissimulation au plafond pour les femmes vampires...

 

Charlotte s'échappe alors que le jour se lève... /Nous_Sommes_La_Nuit_021.jpg

Charlotte s'échappe alors que le jour se lève...

 

femme vampire brûlant sous le soleil et la lumière du jour /Nous_Sommes_La_Nuit_022.jpg

Le soleil , toujours ennemi fatal pour les vampires...

 

Une vue de Berlin , ville des femmes vampires dans Nous Sommes La Nuit

Une vue de Berlin , ville des femmes vampires dans Nous Sommes La Nuit

 

Charlotte (Jennifer Ulrich) devant l'horizon, à l'aube /Nous_Sommes_La_Nuit_024.jpg

Charlotte (Jennifer Ulrich) devant l'horizon, à l'aube

 

Tom Serner (Max Riemelt) réconfortant Lena (Karoline Herfurth) /Nous_Sommes_La_Nuit_027.jpg

Tom Serner (Max Riemelt) réconfortant Lena (Karoline Herfurth)

 

Bagarre entre les femmes vampires /Nous_Sommes_La_Nuit_030.jpg

Bagarre entre les femmes vampires

 

le ciel de jour , fatale vision pour les vampires /Nous_Sommes_La_Nuit_031.jpg

Un ciel de jour fatal

 

le soleil , ennemi mortel des vampires /Nous_Sommes_La_Nuit_033.jpg

Le soleil brûle les vampires quasi instantanément

 

http://i1113.photobucket.com/albums/k508/minuitsang2/photos_de_films/Nous_Sommes_La_Nuit_034.jpg

Lena avec Tom

 

Images du film NOUS SOMMES LA NUIT


Site Officiel du film : http://noussommeslanuit.fr/

Sa note sur IMDB (au jour de la publication de cet article) : 6,4 / 10


************** 

Voir les autres films de vampires développés dans ce blog

 


 



Repost 0

Présentation

  • : Minuit Sang - la passion des Vampires
  • Minuit Sang - la passion des Vampires
  • : Un blog consacré aux vampires . Les vampires au cinéma , dans la littérature , dans les arts graphiques de toutes sortes ...Chaque facette de la riche histoire des vampires est abordée ici
  • Contact

Bienvenue

Minuit Sang éclaire votre lanterne....

Recherche

Liste de films de vampires

Liste de films de vampires du blog Minuit Sang

(videos,images,commentaires,etc...)

Traductions

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez lire cet article :

 
English  deutsch  español  Italiano  Português

Compteurs

free counters

**********************
 
collections
collections
***********************